10 000 robots de Foxconn assembleront les iPhone 6 d’Apple

Foxconn, actuellement le plus gros employeur chinois, vient d’annoncer qu’il sera bientôt en mesure d’utiliser ses milliers de robots pour assembler dans ses différentes usines, les appareils électroniques expédiés ensuite dans le monde entier. Il commencera d’ailleurs par les iPhone 6 d’Apple, dont le lancement officiel est attendu pour septembre.

Apple est un des plus gros clients de Foxconn. Ils collaborent ensemble depuis plusieurs années. Normal qu’en retour, Foxconn lui fasse l’honneur d’inaugurer ses robots pour son futur bijou, l’iPhone 6.

Foxconn aurait déclaré que ses nouveaux « Foxbots » coûteront entre 20 000 et 25 000 $ pièce, et que chacun des robots sera en mesure de produire en moyenne trente mille appareils par an. Toujours selon Foxconn par la voix de son PDG, Terry Gou, la société va d’abord déployer dix mille robots dans ses usines avant d’étendre l’installation à plus grande échelle. Les robots sont actuellement dans leur phase finale de test.

ouvrier chinois de la foxconn

Des robots Google ou Apple ?

On est encore loin du chiffre symbolique annoncé en 2011, quand Foxconn annonçait qu’il allait équiper ses usines d’un million de robots d’ici 2014, pour faire face à la hausse du coût de la main d’oeuvre chinoise. En février 2014, Foxconn annonçait également qu’il s’associait avec Google pour robotiser ses usines.

Mais d’après ce document déniché par le site MacRumors, il est possible qu’Apple ait participé à la construction de ses nouveaux robots. Ce n’est pas impossible quand on connaît l’attrait de la marque à la pomme pour les appareils intelligents. D’après le document intitulé Form 10-K, Apple aurait investi en 2013 près de 10,5 milliards de dollars dans une « technologie de gestion de la chaîne logistique » incluant des robots d’assemblage.

Quoi qu’il en soit, Foxconn et Apple ont une très grosse carte à jouer puisque la marque américaine compte frapper un grand coup avec son iPhone 6 doté d’un écran Rétina 4,7 pouces fait à partir de saphir synthétique, ainsi qu’une nouvelle tablette et la très attendue montre connectée iWatch.


Laisser un commentaire

  1. Temjin

    C'est bien beau tout çà, mais plus il y a de robots plus les emplois humains disparaissent, sachant que nôtre monde économique est basé sur la consommation, les robots ne consomment pas, le pic n'est pas encore arrivé, mais là il y a un problème qui naît et personne n'en parle...