5 questions à… ABB

H+ : Qui êtes-vous / quel est votre rôle et que fait votre société ?

ABB : Je suis Serge Nadreau, le directeur de l’activité robotique d’ABB France. ABB est le leader mondial en technologies de l’énergie et de l’automation. ABB emploie 140 000 personnes dans le monde avec une présence active dans plus de 100 pays. ABB en France emploie environ 2 000 personnes pour un chiffre d’affaire de 760 millions d’euros.

Notre activité robotique représente de plus de 250 000 robots installés dans le monde. ABB développe et fabrique sa gamme de robots, intègre et assure le service des installations robotisées dans les secteurs de l’industrie manufacturière telle que l’automobile et ses sous-traitants, l’agro-alimentaire, la plasturgie, la fonderie, les biens de consommation et d’équipement, l’aéronautique, etc.

 

ABB à Innorobo

 

H+ : Quel(le) robot / solution robotique poussez-vous en particulier sur INNOROBO 2015 ?

ABB : Sur notre stand nous exposons une cellule de démonstration équipée d’un robot IRB120, présentant 4 différents moyens de programmation : un pupitre classique à interface tactile, une manette gyroscopique intuitive de manipulation du robot, une tablette de pilotage déporté de un ou plusieurs robots, un logiciel de simulation, de configuration et de programmation hors ligne. Sur le stand du pôle industrie de l’Agence de Développement du Saint-Quentinois, nous exposons une cellule ludique de lancer de chocolat équipée d’un robot IRB1200 avec système de vision intégrée. Nous communiquons sur le tout dernier robot de la gamme, un robot collaboratif à 2 bras appelé YuMi et lancé à la foire d’Hanovre en avril 2015.

 

YuMi

 

H+ : Quels sont les défis à venir pour votre société dans les prochain(es) mois/années ?

ABB : L’arrivée dans l’industrie de la robotique collaborative ouvre de nouveaux domaines d’applications pour les robots. ABB est le premier fabricant à proposer un robot totalement sûr pour travailler en collaboration directe avec les opérateurs notamment dans les applications d’assemblage. Il est évident que ce produit sera intégré à de nombreuses autres applications. Il ouvrira de nouvelles possibilités d’utilisation de la robotique dans l’industrie que nous avons encore à découvrir.

 

Le robot industriel d'ABB

 

H+ : L’expérience utilisateur est la quête ultime de tout constructeur de robots. Que mettez-vous en œuvre pour l’améliorer ?

ABB : Nos innovations, présentées sur notre stand en matière d’interface homme-robot, visent à apporter des solutions technologiques pour répondre aux différents besoins de nos clients lors de chaque phase d’utilisation de nos produits.

 

Une démonstration de précision par ABB

 

H+ : Quelle est la dernière technologie ou découverte ou startup qui vous a le plus marqué cette année ?

ABB : L’association des produits de grande consommation connectés (smartphones, tablettes) avec les robots industriels apporte des solutions d’exploitation et de maintenance simples et intuitives. Elle œuvre en faveur d’une plus grande connectivité des objets, des personnes et des services, les éléments clés de l’industrie du futur.

 

Un robot industriel parfaitement sûr


Laisser un commentaire