Apple présente LIAM son robot-recycleur d’iPhones

Ceci est une révolution. Non il ne s’agit pas du nouvel iPhone SE mais de Liam, le robot-recycleur d’iPhones, présenté hier au Keynote d’Apple.

Pour stimuler la demande et garder son rythme de production, rien de tel que de sortir des produits le plus régulièrement possible, même quand ces derniers n’ont rien ou presque de nouveau. Avec l’iPhone SE, dévoilé hier à l’occasion du Keynote Apple, la firme à la pomme se contente d’un retour aux sources, avec un produit plus petit que ses prédécesseurs de la gamme iPhone 6.

La révolution s’il en est une, c’est plutôt du côté de la robotique qu’il faut aller la chercher. Même le commentaire de la vidéo le reconnait : « l’iPhone est le fruit d’années d’innovation, mais la vraie innovation, c’est de savoir ce qu’il advient d’un produit, à chaque étape de son cycle de vie« . Apple présente donc LIAM, son robot-recycleur d’iPhones. Car oui, si l’on veut pouvoir vendre toujours plus de produits, il faut évidemment trouver des solutions pour reprendre les anciens. Ça, c’est donc le travail de Liam. Apple tente un coup double. Elle cherche à donner du sens à son planning de production tout en se créant une image d’entreprise éco-responsable. Car les principaux produits que l’on trouve à l’intérieur de nos téléphones portables ne sont pas des moins nocifs ni pour l’homme ni pour l’environnement.

Selon les chercheurs de l’Ecology Center, qui ont inspecté une trentaine de modèles de téléphones, on trouverait au total près de 40 éléments contenant des métaux lourds comme le plomb, le mercure ou le cadmium. D’après une autre étude de l’Université des Nations Unies, l’industrie de  l’électronique est l’une des plus polluantes, seul un sixième des déchets électroniques serait convenablement recyclé. Apple compte pas se laisser abattre. Elle affirme que toutes ses activités sur le sol américain fonctionnent à 100% avec des énergies renouvelables. Quid de toutes ses usines dans le reste du monde et notamment en Asie.

 

Usine de recylcage partenaire d'Apple en France
Une usine de recyclage traditionnel partenaire d’Apple en France

 

Ce WALL-E façon Apple est doté de 29 bras mécaniques, réalisant chacun une action spécifiques. Il peut démonter un iPhone 6 toutes les 11 secondes et en extirper les ressources réutilisables comme le cuivre, l’aluminium ou le tungstène. Après calcul, si Liam travaille jour et nuit à ce même rythme, il ne pourra pas démonter plus de trois millions de téléphones par an, 1,2 millions selon la firme, qui table sur des jours de repos le week-end. On est donc encore très loin des 231 millions de téléphones vendus par la firme en 2015.

Un responsable de Greenpeace, qui pressait Apple à augmenter le recyclage de ses produits et à faciliter leur démontage manuel, se félicite de ce nouveau robot : « pour un robot c’est facile, OK, mais maintenant la solution c’est que ce le soit aussi pour les humains puisque ce seront eux qui feront la plupart du recyclage« . Il faut toutefois souligner la performance, Liam est programmé pour démonter des iPhones pièces par pièces. Cartes SIM, circuits imprimés, vis, batteries et lentilles, tout pourra donc être recyclé indépendamment et donc beaucoup plus efficacement qu’avec les solutions actuelles.

Apple LIAM robot recycleur

Pour le moment, Liam opère dans une usine de Cupertino, au siège d’Apple, mais un second modèle devrait être déployé en Europe. Un déploiement très modeste donc pour une entreprise dont les ventes représentent plus de 15 % des parts du marché des téléphones. Si la mise en œuvre des principes de l’économie circulaire fait encore cruellement défaut à l’entreprise, Lisa Jackson, la vice-présidente de la branche Environnement d’Apple ne déchante pas : « Si l’on veut vraiment mettre au point une économie circulaire dans le secteur électronique, il va nous falloir plus de R&D« .

Crédits Photos : Mashable, Apple


Laisser un commentaire

  1. Newsroom

    Bonjour Joneskind,
    Merci pour votre vigilance, effectivement il y avait quelques imprécisions que nous avons vite corrigées grâce à votre contribution. Le but de notre article, comme vous le savez, était bien sûr de parler du robot et non des caractéristiques relativement décevantes de ce nouvel iPhone. Nous espérons regagner votre confiance sur nos prochains articles !

  2. Joneskind

    L'iPhone SE plus grand que ses prédécesseurs ? Apple se met à la page des autres constructeurs qui le proposent depuis longtemps ?

    Quelle déception je ressens en lisant un article aussi stupide sur un site que j'avais pris l'habitude de suivre avec plaisir depuis sa création...

    Alors histoire de remettre les pendules à l'heure, pour commencer l'iPhone est plus petit que ses prédécesseurs. Pas plus grand. En effet, il est équipé d'un écran de 4", alors que l'iPhone 6s a un écran de 4.7" et son grand frère le 6S+ a un écran de 5,5". Ça fait 2 ans qu'Apple propose des écrans plus grands.

    Comment avoir confiance en la véracité de vos propos sur d'autres sujets après un tel amateurisme ?

    Décevant.