Appontage du drone de combat X-47B : des ajustements restent à faire

Après le succès des premiers appontages du prototype de drone furtif X-47B il y a une semaine, il semblerait que le démonstrateur ait quelques difficultés à reproduire cet exploit. En effet, lundi dernier, l’US Navy a voulu continuer les essais mais, à cause d’un problème de logiciel a prior, le drone a été contraint de se poser à terre.

Les tests ont été menés au large des côtes de la Virginie, comme lors des essais de catapultage en mai dernier. Mais ce lundi, l’appareil de 20 tonnes arrivant à une vitesse de 145 noeuds n’a pas réussi une seule fois à se poser à bord du porte-avions USS George H. W. Bush.

humanoides_fr_drone_x-47b_appontage_2

Déjà la semaine dernière, après deux premiers essais réussis, la troisième tentative d’appontage avait dû être interrompue à cause d’un problème de logiciel de navigation. Lundi, les hommes de la Naval Air Systems Command (NAVAIR) et les ingénieurs Northrop Grumman ont tenté en vain de réussir le troisième appontage avec un autre de leurs drones X-47B.

L’engin semble avoir présenté des difficultés en vol et l’US Navy a préféré ne prendre aucun risque. Les deux tentatives d’approche ont été annulées coup sur coup. Au total, sur les quatre tentatives, deux ont été réussies, ce qui est toujours une de plus que l’objectif que l’US Navy s’était fixée. Et en plus, elle pourra dire que les systèmes de détection de problèmes à bord ont fonctionné.

humanoides_fr_drone_x-47b_appontage_3

Mis à part cet épisode malheureux, la campagne d’essais en mer qui aura duré huit mois, reste une réussite et une première dans l’histoire de l’aéronautique. Les Américains nous montrent encore une fois qu’ils sont encore (pour le moment !) au dessus des autres en matière d’avancées technologiques et d’aéronautique. Le projet d’UCAS X-47B est encore jeune puisqu’il a démarré en 2005.

Le prototype X-47B doit conduire à la fabrication du futur UCLASS (Unmanned Carrier Launched Airborne Surveillance and Strike) prévu pour 2019.


Laisser un commentaire