ATRIAS s’en prend de tous les côtés mais résiste

Âmes sensibles, s’abstenir! Les chercheurs de l’Université de l’Oregon vont faire passer un sale quart d’heure à leur robot bipède ATRIAS.

Dans cette vidéo postée par l’équipe de chercheurs du laboratoire de robotique dynamique de l’Oregon State University, tous les coups sont permis. Pour montrer la stabilité de leur robot, les scientifiques ont lâché leur clavier d’ordinateur quelques instants pour mettre à rude épreuve leur robot en lui donnant des coups de pieds et en lui lançant des dodgeballs dessus. Et pas moyen de le déstabiliser !

atrias-robot-oregon-2

ATRIAS est un robot bipède de taille humaine, servant de démonstrateur à cette équipe américaine. Il lui permet par exemple de tester des concepts théoriques de locomotion afin de trouver la meilleure façon de marcher et de courir en terrain accidenté.

 

Acronyme d’Assume The Robot Is A Sphere (supposons que le robot soit une sphère, en français), Atrias a été conçu pour se rapprocher le plus possible du système masse-ressort. Ses jambes reposant sur un mécanisme en fibre de carbone à quatre tiges, multiplient les petits déplacements plutôt que de faire des grands pas, et stockent l’énergie mécanique telles une suspension.

En règle général, les robots bipèdes ont des jambes plus épaisses, des plus grands pieds et des ressorts attachés à leurs moteurs. Regardez par exemple les robots Atlas, CHARLI ou ACHIRES.

Ce robot sera présenté lors des finales du Darpa Robotics Challenge en juin prochain.

 


Laisser un commentaire