Bientôt des robots traducteurs dans les rues au Japon

Au Japon, les touristes étrangers vont bientôt pouvoir être assistés dans les rues de Tokyo et des autres grandes villes par des robots faisant office de traducteurs et interprètes. Les grands gagnants ? Les commerçants, qui profiteront de ces assistants pour atteindre de nouvelles cibles.

L’agence de voyages Kinki Nippon Tourist a conclu un partenariat avec la société de technologie japonaise FueTrek pour mettre au point différents outils de traduction à destination des touristes étrangers. D’ici le début de l’année prochaine, les deux entreprises auront mis au point des petits robots, des tablettes numériques et des textiles connectés qui seront capables de comprendre et retranscrire en plusieurs langues afin de faciliter les échanges entre étrangers et autochtones.

Une aubaine pour les entreprises japonaises compte tenu des chiffres du tourisme : cela fait trois ans que le Japon connaît une croissance phénoménale du nombre de touristes étrangers, et a atteint un chiffre record de 2 millions de touristes en juillet 2015, rapporte TTG Asia. Pour les hôtels, les commerces de bouche et de prêt-à-porter, qui n’ont pas forcément de personnel maîtrisant plusieurs langues, ce dispositif pourrait s’avérer très utile.

FueTrek commercialise déjà des solutions logicielles de reconnaissance vocale, traduction automatique et des technologies text-to-speech permettant de transformer un texte écrit en un texte parlé.

Le Japon se prépare à accueillir lex Jeux Olympiques en 2020. Aucun doute que ce dispositif s’insérera dans le quotidien des japonais, comme cette ville entièrement robotisée et l’humanoïde interprète en préparation chez Toshiba.


Laisser un commentaire