Biorobotique : une seiche que rien n’arrête!

Un robot inspiré de la seiche a été mis à l’eau par l’équipe de l’ETH Zurich au large des côtes françaises. Non polluant et silencieux, le biorobot pourrait servir à la prise de données ou à la reconnaissance des fonds marins.

La seiche est un mollusque très intéressant à bien des égards. D’abord parce qu’en sauce, c’est très bon. Et plus sérieusement, parce que sous l’eau, il est un redoutable nageur capable de se camoufler et faire profil bas, ce qui lui vaut le surnom de « caméléon des mers ».

robot sous-marin sepios
Pascal Buholzer et les chercheurs de l’ETH Zurich, l’institut fédéral de technologie de Suisse, ont voulu imité les capacités de déplacement de l’animal et ont conçu ce robot sous-marin. Surnommé Sepios, il pourrait être une alternative écologique aux moteurs à propulsion classiques.

Se déplaçant grâce à quatre ailettes en mouvement constant placées symétriquement sur l’appareil, le robot (70 cm de long, 95 cm d’envergure pour 23 kilos) peut plonger à 10 mètres de profondeur et se déplacer en toute tranquillité au fond des océans, à la vitesse moyenne de 1,8 km/h, sans jamais rester coincé dans les algues (la preuve en vidéo). Ainsi, même dans les conditions les plus rudes, Sepios avance mais ne s’empêtre jamais. Il se déplace dans n’importe qu’elle direction grâce à des ailettes contrôlées indépendamment les unes des autres. Son autonomie est d’1h30 minutes environ.

sepios-robot-eth-zurich-2

Autre avantage de ce robot, en plus d’être écologique : il ne produit quasiment pas de bruit sous l’eau. En effet, le bruit des hélices est une cause de stress pour les mammifères marins comme les baleines ou les dauphins, qui peuvent déranger voir blesser ces derniers. Enfin, son design épuré lui permet également de se fondre dans le décor sous-marin et de passer inaperçu.

L’équipe travaille actuellement sur l’amélioration de la synchronisation de ses nombreux capteurs de pression, d’humidité, son télémètre laser, sa caméra embarquée et bien d’autres afin d’optimiser ces capacités d’évitement d’obstacles.

sepios-robot-eth-zurich-3

sepios-robot-eth-zurich


Laisser un commentaire