Blue Belt Technologies et Acibadem Healthcare ouvre un centre de robots chirurgicaux

L’entreprise turque Acibadem Healthcare, le principal fournisseur de services de soin en Turquie, a annoncé, conjointement avec Blue Belt Technologies, la création d’un programme de robotique chirurgicale orthopédique, en partenariat avec le programme de centre d’excellence de Blue Belt Technologies.

Acibadem Healthcare est une entreprise gérant 16 hôpitaux généraux et 12 cliniques spécialisées. Il emploie près de 15 500 professionnels. En 2005, Alcibadem a été reconnu par la Joint Commission International (Commission mixte internationale), un organisme américain chargé d’accréditer les professionnels de la santé à travers le monde selon des critères internationaux. Blue Belt Technologies est une entreprise spécialisée dans la production de robots chirurgicaux orthopédiques. Leur système Navio permet au chirurgien de contrôler très exactement le robot tout en fournissant une sécurité et une précision supplémentaire.

Alcibadem s’est équipés de deux systèmes chirurgicaux Navio, l’un pour une utilisation clinique dans l’un de ses hôpitaux, et l’autre pour une formation de premier choix en robotique orthopédique, dans le cadre de l’université Acibadem et du projet CASE (Center for Advanced Simulation and Education, centre pour l’éducation et la simulation avancée). Le système chirurgical Navio représente la technologie de pointe dans le domaine. Elle a été lancée en Europe en juillet 2012 et aux Etats-Unis en mars 2013.

Le système permet d’optimiser les opérations du genou, permettant notamment des remplacements partiels du genou et non plus complets. La première opération assistée en Turquie a eu lieu le 22 juillet. Navio a permis au chirurgien opérant de créer, une fois l’opération en cours, un plan d’opération personnalisé pour s’adapter au patient. Ce plan a permis, entre autres, de situer précisément les composants de l’implant.

Selon le PDG de Blue Belt, ce partenariat avec Alcibadem est un exemple parfait pour l’établissement de l’entreprise au-delà de son empreinte croissante aux Etats-Unis. Ce premier centre d’excellence dans la région permettra, il l’espère, d’assister à plus de succès du système Navio et une meilleure formation pour les chirurgiens.


Laisser un commentaire