Boston Dynamics reçoit 10 M$ supplémentaires pour son LS3

Le LS3 est le petit frère du BigDog, ou plutôt son grand frère, puisqu’il s’agit de la version améliorée du robot mulet de la l’agence américaine pour la recherche avancée militaire (DARPA). Elle vient d’attribuer une nouvelle aide financière à ce projet.

Cette somme devrait permettre aux équipes de Boston Dynamics de pousser les recherches sur une version du robot encore plus robuste et opérationnelle.

La DARPA précise ce qu’elle attend de la nouvelle version du LS3 :

…le développement d’une version améliorée du système LS3 avec une fiabilité et des fonctionnalités accrues, une meilleure résistance face aux tirs d’armes légères et un générateur plus silencieux pour les opérations tactiques furtives.

Il n’est pas étonnant que la DARPA demande à ce que Boston Dynamics réduise le bruit du robot étant donné qu’il est alimenté par un groupe électrogène essence. Sur les vidéos, il fait un boucan pas possible ! On l’entend arriver à plusieurs mètres, alors comment voulez-vous qu’il se fasse discret sur un champ de bataille.

Blog_Humanoides_Fr_BigDog_DARPA_LS3_fort_pickett

Cependant, trouver une batterie silencieuse mais avec suffisamment d’autonomie et avec la même densité de puissance volumique que l’essence est un vrai casse-tête. Une des voies à creuser semble être de transformer le LS3 en robot hybride, c’est-à-dire, avec un mode furtif à activer en cas de besoin.

La « survivabilité » du robot est également très importante pour la DARPA. On a pu voir dans les précédentes vidéos comment le LS3 passe les obstacles sans aucun problème. Il peut se cogner contre un arbre, traverser des fossés, des hautes herbes, se prendre un coup de pied. Rien n’y fait, le LS3 reste toujours debout.

En revanche, il présente quelques points faibles… Notamment sa tête, qui est la partie vulnérable qui contient l’ensemble des capteurs. Pour l’instant cette partie n’est pas blindée, et si la DARPA veut déployer un jour son robot pour des missions tactiques, il faudra bien que ses équipements soient pare-balles.

humanoides_fr_boston_dynamics_LS3_darpa

La nouvelle version du LS3 devra être prête au 31 mars 2015, contractuellement. Malgré les coupes budgétaires du budget de la défense américaine, les USA gardent en tête les priorités qu’ils se sont fixés pour la guerre du futur : remplacer d’ici 2015 le tiers de sa flotte de véhicules par des véhicules autonomes comme le LS3.


Laisser un commentaire