La Chine va limiter les exportations de drones

La Chine va limiter les exportations de drones

Alors que les Etats-Unis tentent de reprendre la première place en termes de supercalculateurs, la Chine désire aussi conserver son avance technologique. A cette fin, le ministère chinois du commerce a publié un communiqué indiquant que la Chine allait restreindre, à partir du 15 août 2015, ses exportations de drones haute performance.

Selon le quotidien China Daily, ce décret repose sur une peur que la vente de drones avancés puisse « compromettre la sécurité nationale ». Le gouvernement chinois considère tout drone capable de rester en vol plus d’une heure ainsi que ceux capables de voler dans des conditions climatiques difficiles ou de stationner à 15 mètres du sol. Les autorités du commerce devront donc donner leur aval avant tout export de drone avancé ou de supercalculateur.

Les drones militaires chinois visés

En plus des demandes d’autorisation d’export, les entreprises chinoises devront de plus donner les détails de la technologie ainsi que les contrats d’exportation, comprenant, entre autre, le nom du destinataire et l’usage prévu. Les autorisations devraient être délivrées en 45 jours. Ce décret est publié alors que les exportations de drones chinois décollent. La Chine a exporté, entre janvier et mai 2015, plus de 160 000 drones.

La restriction ne concerne toutefois pas les drones de loisir. Selon Shao Jianhuo, le vice-président de DJI Technology, « la restriction vise les drones conçus pour une utilisation non-commerciale et protègera les technologies clés de l’industrie chinoise. En ce qui concerne les supercalculateurs, tout ordinateur capable de traiter plus de 8 tera d’opérations par seconde sera interdit à l’exportation.


Laisser un commentaire