Chorégraphie d’un essaim de robots

Blog_Humanoides_robot_essaim_choregraphie_cover

Les robots commencent à s’introduire quotidiennement dans nos maisons, dans le paysage industriel et aussi dans le milieu du spectacle. Si vous êtes du côté de Nantes, une surprise robotique vous attend au festival Scopitone…

L’artiste belge Frederik De Wilde présente sa mise en scène robotique UMwelt-VIRUtopia : A Swarm Robotic. Une vingtaine de mini robots équipés de diodes électroluminescentes bougent sur scène dans un décor enfumé. Ils effectuent une chorégraphie imitant le comportement d’un essaim d’abeilles, créant ainsi des figures géométriques changeantes dans un spectacle son et lumière fascinant.

Blog_Humanoides_robot_essaim_choregraphie_UMwelt-VIRUtopia_LED

Pour l’artiste belge, toute technologie est une technologie sociale et le comportement d’essaimage, celui de se déplacer en groupe en gardant un point de référence, est un comportement universel des mondes micro et macro.

Blog_Humanoides_robot_essaim_choregraphie_UMwelt-VIRUtopia_detail

La robotique en essaim est un domaine émergent de la robotique qui s’intéresse aux systèmes multi-robots auto-organisés, souvent caractérisés par un grand nombres d’unités. L’idée étant qu’un groupe de robots simples est plus efficace q’un robot complexe seul.

Blog_Humanoides_robot_essaim_choregraphie_UMwelt-VIRUtopia_laser

On envisage plusieurs applications possibles de la robotique en essaim. Par exemple, afin de cartographier une zone, la technique dite de mosaicing (création d’une image à partir des données collectées par les robots) s’avère bien plus efficace en groupe. Un robot seul a constamment besoin de se référer à son point de départ, garder des repères des points par lesquels il est passé, éviter des obstacles, tout en continuant à explorer le terrain. Un essaim de robots peut cartographier un terrain en avançant et en restant en contact avec les autres robots du groupe. Les données de l’ensemble des robots sont collectées et combinées en une seule carte.

Blog_Humanoides_robot_essaim_choregraphie_UMwelt-VIRUtopia_assemblage

D’autres applications possibles sont le nettoyage de grandes surfaces, la médecine, la lutte contre les incendies ou encore l’exploration de planètes.

Pour ce projet l’artiste belge a collaboré avec les équipes de recherche du projet Wanda de l’Institut de Technologie de Karslruhe. Le projet est composé au minimum de 23 micro robots. Un robot mesure 51 mm de diamètre et 45 mm en hauteur. Ils sont équipés de cinq LED et d’un faisceau laser qui habille la scène lorsque celle-ci est enfumée.

Blog_Humanoides_robot_essaim_choregraphie_UMwelt-VIRUtopia_4

Le mois de septembre aura été riche en chorégraphies robotiques, avec cet essaim de quadricoptères.

Blog_Humanoides_robot_essaim_choregraphie_UMwelt-VIRUtopia_scopitone

Blog_Humanoides_robot_essaim_choregraphie_UMwelt-VIRUtopia_scopitone2


Laisser un commentaire