Le CHU de Nantes met en place des robots coursiers

Depuis janvier 2014, deux robots se baladent dans les couloirs du centre hospitalier de Nantes. Après une phase de test réussie, « Betty » et « Daisy » transportent du matériel médical d’un service à l’autre.

Betty et Daisy, rebaptisés ainsi par le personnel, sont deux robots QC Bot du fabricant français Vecna. Ces robots médicaux sont conçus pour le transport sécurisé de matériel. Ils mesurent 1,17 mètre de hauteur, 58 cm de largeur et 1,17 m de long. Ils sont capables de porter jusqu’à 500 kilos et d’en tirer 2 000. Avec une vitesse de pointe de 2 mètres par seconde, ces robots peuvent repérer les obstacles sur leur chemin, ainsi qu’activer les portes et ascenseurs grâce à des signaux sans-fil. Les coursiers peuvent également se déplacer sans ligne au sol et se reconnecter seuls à leur plateforme de chargement à la fin de leur période de travail.

Le QC Bot un robot coursier

Au CHU de Nantes, les deux robots sont utilisés pour transporter des endoscopes stérilisés et des caméras chirurgicales, depuis leur centre de traitement jusqu’au service de réanimation. La mise en place de ces robots a facilité le transport de matériel, puisque celui-ci fonctionne maintenant à la demande. Le service n’a qu’à envoyer une demande au centre de traitement qui charge les robots. Ceux-ci se rendent ensuite de façon autonome au service voulu, où le demandeur peut récupérer le matériel et le remplacer par du matériel usagé à traiter.

Betty et Daisy devraient être prochainement programmées pour pouvoir desservir les blocs opératoires. De plus, le CHU et Vecna travaillent ensemble pour permettre aux robots de desservir plusieurs services en un seul trajet. Malgré un investissement initial de 30 000 € par appareil ainsi que trois ans de frais de location, les robots coursiers restent une alternative très intéressante aussi bien d’un point de vue efficacité que d’un point de vue économique. Des tests du QC BOt avaient déjà eu lieu à l’hôpital de Beauvais.

Un robot à compartiments

Un robot pour des transports sécurisés


Laisser un commentaire