Comment un robot résoud en 3 secondes un Rubik’s Cube

Attention ça va très vite, trop vite pour l’oeil humain. En 3 secondes ce robot réussit à résoudre un Rubik’s Cube et à pulvériser le record précédemment établi. Les ingénieurs britanniques David Gilday et Mike Dobson ont fabriqué un robot fait à partir de pièces de Lego Mindstorms capable d’aller plus vite que tout autre robot et bien sûr que nous, pauvres mortels.

Il faut seulement 5.55 secondes à un homme pour résoudre un Rubik’s Cube, en l’occurence à Mats Valk un hollandais recordman du monde. Il en faut 5.35 au Cubestormer II pour en faire autant. Désormais, il faudra compter sur le Cubestormer 3 et son record fixé à 3.253 secondes !

Comment un robot résoud en 3 secondes un Rubik's Cube

Ce robot so British utilise un téléphone Galaxy S4 pour ses millions de calculs, des moteurs, des actionneurs et des bras. Une application dédiée est lancée sur le Galaxy qui surveille constamment l’évolution du Rubik’s Cube grâce au capteur photo de l’appareil, et envoie les instructions appropriées aux bras robot Lego Mindstorm EV3, qui se chargent de déplacer les faces du cube. Il aura fallu dix-huit mois aux deux ingénieurs pour fabriquer leur robot.

Nous savions que CubeStormer 3 avait le potentiel pour battre le record existant. En fin de compte, les heures passées à perfectionner le robot ont été correctement récompensées. Notre grand défi est maintenant, si possible, de le faire aller encore plus vite.

Le robot Lego Cubestormer 3 bat le record au Rubik's Cube


Laisser un commentaire

  1. alain

    bonjour je voudrai savoir svp si il est possible d avoir les plan et programme pour le faire merci

  2. lolalba

    On ne peut pas comparer ce qui n'est pas comparable, ce record devrait être mis à part. Pourquoi ? parceque le robot n'a pas de mains type "humanoide", et donc ne peut être mis en comparaison avec des records humains.
    C'est comme aux derniers jeux olympiques de sotchi, les handicaps sont tellements inégaux entre individus (un bras, une jambe, etc) qu'en fonction les résultats peuvent être beaucoup trop avantagés donc difficilement crédible au final...