La compétition Robot Explorers 2015 : une présélection pour la coupe du monde robotique

La compétition Robot Explorers 2015 a débuté dimanche 27 septembre à Abou Dabi . Les vainqueurs de la compétition se verront offrir une place pour la 12ème édition des Olympiades Robotiques Mondiales à Doha au Qatar. Selon la page de l’évènement, les Olympiades comptent plus de 50 pays membres et, chaque année, plus de 20 000 équipes prennent part à la compétition. La mission de cette année pour les participants est de concevoir des robots utilisés pour aider des humains à chercher des ressources naturelles dans des environnements à risque.

La compétition Robot Explorers, qui a débuté hier, accueille des étudiants de 9 à 20 ans qui doivent programmer, construire et tester leurs robots lors de différentes épreuves. Les participants présentent des robots très différents les uns des autres. Ainsi, Mohammad Fawaz, 12 ans, a conçu un robot collecteur de briques, espérant un jour le voir ramasser des échantillons de roche sur des planètes lointaines. « Le robot est cabale d’identifier la couleur de la brique sur le haut de la pile. Cela lui permet de préparer sa prochaine action. Le robot est aussi programmé pour comprendre les coordonnées. » Mohammad Fawaz, qui espère participer aux Olympiades, explique qu’ici, les participants font « ce que les autres font, mais à plus grande échelle. »

Un peu plus loin, Saif Nasser, un jeune homme de 14 ans raconte comment apprendre à construire un robot l’a inspiré à devenir ingénieur. Le jeune homme en profite pour montrer son robot de combat, équipé de capteurs de couleur et de roues pour rester au sein du ring, robot qu’il a construit en dix minutes. Pour lui, « ces compétitions aident [les participants] en termes d’ambition et de développement de soi. »

Le centre Creative Robotics UAE, un centre spécialisé dans l’apprentissage de la programmation et des compétences de conception de robot, a expliqué que l’intérêt de cette compétition réside dans le fait que les enfants apprennent plus vite que les adultes. Selon l’un des portes-parole du centre, « Les étudiants avec lesquels [ils] travaillent aiment et veulent apprendre – cela se voit lorsqu’ils touchent un robot pour la première fois. C’est un domaine où ils deviennent rapidement des experts intuitivement. De plus, une fois que tout a été câblé, une chance de personnaliser l’apparence de l’appareil apparaît. »

Cette compétition se déroule alors que l’université de Khalifa, aux Emirats Arabes Unis, ont annoncé qu’ils ont commencé à recevoir des participations pour la première phase du Mohammed Bin Zayed International Robotics Challenge, qui se déroule du 7 septembre au 7 novembre. L’objectif de la compétition est de mettre au point des véhicules télécommandés terrestres et aériens capables de travailler seuls ou en équipe lors de différentes épreuves. A ce jour, 316 équipes de 163 institutions de plus de 45 pays ont déclaré être intéressés par l’évènement qui se déroulera en 2017. Les prix pour les vainqueurs et les sponsors de la compétition affichent un total de 5 millions de dollars (4,5 millions d’euros).


Laisser un commentaire