Pas besoin de contrôle anti-dopage pour ce robot

On pourrait penser que cette machine n’existe que dans les films de sciences-fiction. Mais non, ce robot existe bel et bien et a été présenté lors de la dernière foire Maker Faire Bay Area. Le Walking Pod est inoffensif, écologique et fonctionnel.

Ses 12 pattes peuvent impressionner au premier abord. Mais quand on sait que ce robot est fait de bouts de ferraille récoltée sur d’anciennes machines à laver parties à la casse, on se dit qu’il aurait pu ne pas exister. Avec ses panneaux solaires qui alimentent un moteur de 800 Watts et sa petite turbine éolienne qui prolonge son autonomie de quelques minutes, ce robot a été fabriqué en trois mois par Scott Parenteau, inventeur à ses heures perdues.

La bête peut accueillir une personne à bord, pèse tout de même 800 kg, et se déplace à 30 mètres par heure. Au moins on est sûr d’une chose : il ne s’est pas dopé celui-là !

Son constructeur s’est inspiré des Strandbeest de l’artiste Theo Jansen :

humanoides_fr_robot_walking_pod_2


Laisser un commentaire