Dartmouth College possède un joueur de football robot

Dartmouth College possède un joueur de football robot

Après deux ans de recherche, le Dartmouth College, une université privée du nord-est des Etats-Unis, a présenté son dernier joueur de football. Celui-ci présente toutefois une différence par rapport aux autres joueurs et non des moindres, puisqu’il s’agit d’un robot. Le MVP pour Mobile Virtual Player (Joueur virtuel mobile) est un mannequin d’entraînement aux plaquages.

Le robot a été développé par des étudiants en ingénierie de l’université. Il a été conçu pour tenir le rôle d’un joueur de football sur le terrain, plus particulièrement en servant de mannequin pour les entraînements au plaquage. Ce système présente l’avantage de considérablement réduire les blessures au cou ou à la tête comme les commotions. Le robot est couvert de plusieurs couches de mousse, comme un mannequin de plaquage traditionnel, afin de protéger les joueurs humains lors de l’impact.

MVP, le mannequin à plaquages

MVP mesure 1 m 80 et pèse plus de 90 kilogrammes. Il peut toutefois courrir 36 mètres en 4,8 secondes. Selon le coach de l’équipe de football, Buddy Teevens, « la vraie valeur [du robot] réside dans la réduction du nombre de blessures. » Jusque là, et depuis 5 ans, l’équipe de football de Dartmouth ne pratiquait plus d’entraînements au plaquage, puisque, selon Buddy Teevens, les collisions entre athlètes sont la première cause de commotions. Ces entraînements ont été remplacés par des mannequins fixes. Le développement du robot a été sponsorisé par Dartmouth athletics, le département sportif de l’université. Chaque robot coûte 3 500 $ (soit 3 100 € environ).

Toutefois, MVP est capable de se déplacer rapidement et avec précision, ce qui rapproche l’entraînement de la situation réelle. Il est contrôlé par un opérateur depuis l’extérieur du terrain, grâce à une commande de contrôle à distance. Pour la prochaine phase de développement, les étudiants ingénieurs désirent faciliter le contrôle du robot et, ainsi, rendre les mouvements du robot plus réalistes.


Laisser un commentaire