Deebot D68 : test du robot aspirateur

Le Deebot D68 appartient à la marque chinoise Ecovacs. Ce robot est commercialisé uniquement dans 3 pays : en France, en Allemagne et en Autriche. Souvent située dans le top des classements des robots aspirateurs, les produits Deebot sont répartis sur 3 niveaux : les gammes D5, D6 et D7. Le D68 est le haut de la gamme D6.

Présenté pour la première fois fin 2012, sa commercialisation en France a démarré courant 2013 et se poursuit encore en 2014. Le Deebot D68 est un aspirateur robot que l’on classera dans les robots de moyenne gamme en terme d’efficacité mais qui remplit bien ses fonctions pour un prix tout à fait abordable. Comme tous les robots à brosses (c’est à dire la grande majorité), il demande un entretien régulier de celles-ci, afin de retirer les cheveux et poils qui s’enroulent autour.

aspirateur-robot-deebot-D68-vue-dessus

Caractéristiques principales du Deebot D68

Le Deebot D68 est un aspirateur à forme circulaire de 33,6 cm de diamètre pour 9,6 cm de haut et pèse 2,9 kilos. Il existe en une seule couleur (doré mat). Il se compose des éléments suivants :

  • Le Deebot D68
  • Sa base de rechargement
  • 1 brosse centrale
  • 4 brosses latérales (dont 2 de rechange)
  • 1 télécommande
  • Le manuel utilisateur

deebot-D68-tous-les-elements

Le Deebot D68 a une autonomie d’un peu moins d’une heure avec une batterie rechargeable en NiMh de 12 V qui nécessite trois heures pour se recharger pleinement.

Le robot dispose de deux brosses rotatives latérales et d’une brosse principale. Les brosses sur le côté sont très longues (15 mm de plus que les classiques) et remplissent deux fonctions : soulever la poussière près des coins et des plaintes et la ramener dans la zone d’aspiration du robot. La brosse centrale est en poils semi-souples pour permettre de récupérer efficacement les cheveux, miettes et autres fines particules de poussière accrochés aux fils des moquettes et des tapis.

aspirateur-robot-deebot-D68-vue-dessous

Le Deebot D68 est équipé également de trois capteurs : un capteur de vide, situé sous la partie avant du robot et qui empêche le robot de tomber dans les escaliers par exemple. Si le capteur détecte plus de 8 cm de dénivelé, le robot s’arrête et repart dans une autre direction. Les deux autres, situés au niveau de la zone d’aspiration, sont des capteurs de saleté qui permettent d’optimiser automatiquement le temps et la puissance à délivrer sur une zone particulièrement sale.

aspirateur-robot-deebot-D68-avant-capteur

Nous n’avons pas testé la version avec mur virtuel, qui permet de délimiter des zones où le robot est interdit de séjour.

Performances du Deebot D68

En un même cycle de nettoyage, le Deebot D68 peut aspirer une surface d’entre 40 m² à 70 m² en fonction du niveau d’obstruction dans les pièces. Pendant nos tests c’était plutôt 40 m² car de nombreux meubles et câbles se trouvaient sur le chemin du robot. Ce qui nous permet de dire que le Deebot D68 n’a peur de rien puisqu’il passe par dessus les câbles et a un système de détection d’obstacles breveté par Ecovacs : à l’approche d’un mur ou d’un meuble, le robot ralentit et vient cogner doucement avec son pare-choc pour mieux repartir dans une autre direction. Le choc est moins brutal et plus silencieux également.

aspirateur-robot-deebot-D68-vue-du-dessus-2

Le nettoyage lui aussi est silencieux : le constructeur annonce un niveau sonore inférieur à 60 dB, donnée que nous ne pouvons pas vérifier exactement. Nous vous conseillons néanmoins de ne pas être dans les parages quand le Deebot est à la tâche.

L’aspirateur Deebot D68 possède quatre programmations différents :

  • Mode « Auto »: après analyse en temps-réel de son environnement, le Deebot choisit automatiquement un mode parmi les trois ci-dessous. A chaque obstacle rencontré, il change de direction. Dans ce mode de nettoyage aléatoire, le robot est capable de reconnaître la taille de la surface et d’adapter son mode de fonctionnement (zig-zag, en cercle, en long)
  • Mode « Intensif » : même fonctionnement qu’en mode Auto, sauf que le robot évolue à une vitesse réduite pour insister sur des zones particulièrement sales
  • Mode « Edge »: il va longer les murs et obstacles, ce qui permet un nettoyage en profondeur le long des murs, dans les coins, etc.
  • Mode « Spot »: Le robot prend un point de référence et va démarrer un cycle de nettoyage en zigzag. A la fin de son cycle, il retourne se positionner au point de référence et émet un signal. L’utilisateur doit alors le déplacer à la main ou utiliser la télécommande.

Quand la batterie du Deebot D68 est presque vide, il stoppe son aspiration et la rotation de ses brosses et passe en mode « Station », c’est-à-dire, qu’il va retourner de manière autonome à sa base de chargement.

aspirateur-robot-deebot-D68-ecran-lcd

Entretien du Deebot D68

Les rondes du robot sont programmables via l’écran LCD situé sur le dessus du robot. Vous pourrez par exemple fixer une heure dans la journée pendant laquelle vous souhaitez que le Deebot D68 commence à passer la pièce ou lui demander de répéter cette action tous les jours à la même heure. Ainsi, quand vous rentrez chez vous le soir, vous le trouverez dans sa station de recharge et vous n’aurez qu’à vider son bac à poussières.

Le bac a une capacité de 400 ml. Nous avons dû le vider après la deuxième heure d’utilisation. Très pratique, une alerte sonore et visuelle vous informe que le bac à saletés est plein. Il se retire très facilement en soulevant une trappe sur le dessus de l’aspirateur et se vide manuellement. Il contient un filtre anti-bactérien contenant des nano-particules d’argent qui inhibent le développement des bactéries. D’ailleurs toutes les parties externes du robot, au contact avec la poussière, le sont également.

aspirateur-robot-deebot-D68-bac-a-poussiere

Au cours des tests du Deebot D68 nous avons été agréablement surpris par son efficacité d’aspiration, aussi bien sur les sols durs (parquet flottant et carrelage) que sur les tapis et moquettes. Il franchit aisément des petits rebords d’entre 1 et 2 cm (en les abordant de 3/4 mais pas de front), ainsi que les câbles d’alimentation des différents appareils de la maison. En fin de charge, par manque de puissance, il a évidemment plus de mal à passer à surmonter ce genre d’obstacles.

Pour une performances optimale du robot aspirateur, il ne faut pas négliger le nettoyage des brosses ainsi que de ses capteurs.

Les deux brosses latérales ne s’obstruent pas trop, en tout cas pas pendant nos tests. En revanche, la brosse centrale doit être nettoyée fréquemment, une fois par semaine si vous utilisez votre robot tous les jours.

deebot-D68-station-de-chargement

Le nettoyage des brosses se fait aisément. Pour la brosse principale il suffit de dévisser une vis en plastique et de retire la brosse. Pour les brosses latérales, le nettoyage peut se faire directement sur le robot. Encore une fois, Ecovacs a eu l’intelligence de créer des alertes – sonore et voyant lumineux – pour avertir que le bac de poussière est plein ou quand l’accumulation de débris bloque une roue. Quant aux capteurs, les essuyer simplement avec une lingette suffit.

Notre avis sur le Deebot D68

Le Deebot D68 navigue de manière aléatoire, plus vous l’utiliserez fréquemment, plus la probabilité qu’il soit passé partout dans votre logement sera grande. Il faudra accepter qu’il passe deux fois aux mêmes endroits.

Nous avons apprécié sa capacité à détecter des zones particulièrement sales et à basculer automatiquement en mode intensif. Pour ce qui est de l’aspiration, rien à dire : il aspire tout sur son passage (poussières, débris, graines, terre…) et n’en laisse pas une miette.

Nous n’avons pas eu recours à la télécommande pendant les nettoyages mais sachez qu’il faut se placer bien en face du robot pour que le robot lui réponde.

aspirateur-robot-deebot-D68-vue-avant

Le Deebot D68 conviendra parfaitement pour les surfaces moyennes de 40 m² à 70 m². Plus les pièces seront dégagées, plus le robot sera efficace. Néanmoins, il s’en sort très bien grâce à son logiciel d’anti-collision qui amortit les chocs et sa capacité de marche arrière.

Il présente un très bon rapport qualité / prix puisqu’on le trouve sur internet à 319 € (chez Best of Robots, Robootic ou Robotshop). Ecovacs propose encore une fois un produit abordable et performant.


Laisser un commentaire