Delair-Tech, principal partenaire d’un projet visant à améliorer l’agriculture de précision

Plusieurs coopératives agricoles ont lancé un partenariat afin de développer un projet d’agriculture de précision. Le projet, qui possède un financement de 4,5 milliards de dollars (4 milliards d’euros), regroupe aussi des partenaires académiques chargés du développement d’indices biophysiques. Le projet a pour objectif d’améliorer les conditions de l’agriculture de précision ainsi que de tester des solutions de traitement automatique d’images sur plusieurs milliers d’hectares, pendant une durée de 4 ans.

Le partenariat comprend les principales coopératives agricoles françaises, Arterris, Maisadour, Vivadour et Terres du Sud, ainsi que le groupe coopératif Invivo. Les partenaires académiques sont aussi divers, regroupant l’INRA, le LAAS, Arvalis l’Institut du Végétal ou encore Terres Inovia. Au milieu de ces partenaires, se trouve également l’entreprise Delair-Tech, qui occupe la place centrale du projet en fournissant ses solutions de drones longue portée ainsi que sa plateforme de traitement d’image Delair-Analytics. En effet, les drones de l’entreprise sont particulièrement adaptés à une telle application, puisque le DT18 ou le DT26X sont capables de voler deux à trois heures de suite.

Les partenaires travaillent de concert afin de trouver une façon d’améliorer l’utilisation de drones dans le domaine de l’agriculture. L’objectif est de pouvoir fournir les résultats les plus précis possibles aux agriculteurs. Grâce à ce système, ceux-ci peuvent en effet améliorer leur utilisation de fertilisants, de l’irrigation et même prévoir leurs récoltes.

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir les différentes applications des drones Delair-Tech, nous vous invitons à regarder ce montage vidéo, dans laquelle l’entreprise, et ses partenaires, comme ErDF par exemple, présente 4 de ses applications : la surveillance de l’empiètement de la végétation, l’agriculture de précision, la détection d’anomalies et les enquêtes topographiques.


Laisser un commentaire