Démonstration de RoboEarth, le cloud européen pour robots

RoboEarth est un projet européen qui rassemble plusieurs instituts de recherche dans le but de créer une plateforme internet pour robots. L’équipe va faire la première démonstration en direct cette semaine.

Il faut imaginer RoboEarth comme une gigantesque base de données sur Internet où transiteront toutes sortes d’informations, données et fonctions pour les robots. Une sorte de Skynet mais bienveillant, sous la forme d’une Paas (plateforme de services) open-source. Le but : oublier l’époque des robots monotâches en rendant les machines capables de télécharger des programmes sur le cloud RoboEarth qui leur permettent d’accomplir de nouvelles tâches.

humanoides_fr_RoboEarth_rapyuta_demonstration_europe

Ce projet rassemble depuis quatre ans différentes équipes de chercheurs en Allemagne, en Suisse, en Espagne et aux Pays-Bas. Ils sont prêts à faire leur première démonstration de RoboEarth cette semaine. Le 16 janvier 2014, à l’université d’Eindhoven (Pays-Bas), les équipes vont montrer le fonctionnement de RoboEarth.

La démonstration consistera à envoyer sur le réseau différentes formules de calcul et vérifier que les quatre robots placés dans un environnement hospitalier à cette occasoin, reçoivent ces informations en temps réel et sont capables de les traiter. Grâce à RoboEarth, ces robots apprendront par exemple à servir des verres d’eau aux patients, naviguer dans les couloirs de l’hôpital et ouvrir les piluliers contenant des médicaments. Ainsi, l’équipe montrera que n’importe quel robot connecté à la plateforme Rapyuta pourra devenir multitâches.

Le but ultime de ce projet est de voir les coûts de fabrication des robots réduire, étant donné que le développement de logiciels spécifiques ne sera plus toujours nécessaire. Les robots iront piocher leur intelligence dans la base de données RoboEarth. Peut-être une solution pour faire entrer plus tôt que prévu les robots humanoïdes dans les foyers.


Laisser un commentaire