Des courses de drones en vol en immersion

Un casque d'immersion

Les courses de speeder sur les lunes d’Endor ne sont certes pas encore à portée de main, mais les courses de drones à la première personne s’en rapprochent plus que tout autre sport.

Les passionnés de sensations fortes trouveront certainement leur bonheur dans les tournois sportifs de drones. Le principe est assez simple, puisqu’il s’agit uniquement de réaliser un certain nombre de tours (en général 4) le plus vite possible en ne s’écrasant pas. Les pilotes sont équippés de lunettes à vision en réalité augmentée, permettant de voir en temps réel ce que filme la caméra du drone, donnant l’impression de se trouver dans le cockpit de l’engin. Les courses se déroulent pour certains drones à près de 60 km/h. Ajoutez à ça les circuits qui peuvent être en plein air, voire en forêt et vous avez la recette des courses de drones.

Un drone en pleine course

La plupart des drones toutefois ne finissent pas la course. Les crash sont nombreux, l’absence de pilote dans les aéronefs permettant une conduite plus agressive que dans un sport classique. La plupart des crashs sont toutefois dus à la course en elle-même, surtout lorsque celle-ci se déroule en forêt.

Pour les pilotes, bien que beaucoup emploient des drones pour des raisons professionnelles, la grande difficulté reste la vue à la première personne. Elle implique de connaître son drone parfaitement afin de pouvoir jauger d’un coup d’oeil les interstices où le drone peut ou ne peut pas passer. Ce qui peut mener à des crashs impressionnants.

Un crash de drone

La France se place très clairement dans la liste des pays manifestant le désir de voir ces courses s’officialiser et nous avons pu assister le weekend dernier à la course FPVrace 28 près de Chartres. Organisée par le club aéromodéliste de Chartres, elle a réuni un peu plus de 100 pilotes. Le grand vainqueur de la compétition a été sacré dimanche, il s’agit de Ruben Cabannes avec un drone qu’il a assemblé lui-même.

Bien que le sport soit relativement récent, la plupart des organisateurs espèrent voir un jour des compétitions internationales, ou tout au moins nationales apparaître. Gageons que les ligues de courses de drones qui en séduiront plus d’un sauront mettre ce genre de compétitions en place.

Un drone de course

Un pilote et son drone

Des pilotes et leurs manettes

Un drone de course

Un test de drones

Crédits photo : The Verge


Laisser un commentaire