Des drones pour éviter les noyades

Drones to avoid drownings

Lors d’une mission de secours, chaque seconde compte. Et si un robot ou un drone peut aider à gagner quelques secondes et à sauver une vie, son emploi est justifié.

C’est en tout cas l’avis de John Jurgle, chef du service des pompiers et des sauveteurs de Pompano Beach en Floride. C’est la raison pour laquelle le service a récemment obtenu un hexacoptère capable de larguer une bouée en pleine mer. Le drone est capable de résister à un vent de 20 noeuds, soit 36 km/h. Bien que coûteux, puisque le drone peut coûter jusqu’à 50 000 $, environ 45 000 €, selon les équipements installés, le chef du service soutient le projet.
Un drone pour larguer des bouées

Selon lui, « s’ils peuvent nous aider à sauver une vie, s’il il y a ne serait qu’une seule opportunité pour nous de l’utiliser et qu’il accélère un sauvetage de quelques secondes […] nous pensons que cela vaut le coup. » Il ne s’agit en aucun cas de remplacer les sauveteurs, mais de leur fournir un outil supplémentaire. Les sauveteurs du service semblent ouverts à l’idée. Il s’agit pour eux d’une évolution très logique, puisqu’à leurs débuts, ils n’avaient pas tous les outils dont ils disposent actuellement, comme les jet ski ou les puddle board.

Le drone n’est pas encore utilisé par les sauveteurs, mais reste contrôlé par un pilote expert et uniquement dans tes situations tests, non réelles. Le service devra attendre une autorisation de la FAA pour pouvoir utiliser ce genre de drones. En effet, toute agence fédérale, étatique ou locale doit posséder une autorisation de l’agence fédérale de l’aviation avant de pouvoir utiliser un aéronef télécommandé dans l’espace aérien civil. Pour le chef du service, il s’agit d’une technologie de pointe qui pourra trouver de multiples usages dans le sauvetage en mer et lors d’incendies.

 

Un drone de secours

 

Crédits photo : NBC


Laisser un commentaire