Des prunes même pour les Google Car

Avec son air sympathique et enfantin, la Google Car n’a pas évité de se faire arrêter par les forces de police cette semaine. Un fait divers que n’a pas manqué de relayer sur les réseaux son constructeur.

L’image ci-dessus a été tweetée par un employé de Google, David Weekly. A priori, la voiture se serait faite arrêtée pour conduite dangereuse car elle ne roulait pas assez vite. L’incident s’est produit sur la route d’El Camino Real, près du campus Google en Californie, une zone limitée à 35 mph (soit 56 km/h), alors que la voiture de Google roulait à 24 mph (soit 39 km/h) et était en train de créer un bouchon. L’agent a contacté les opérateurs du véhicule via les écrans situés à bord, afin de comprendre commet la voiture établit sa vitesse en fonction de la route empruntée et du trafic rencontré.

Pour le moment, les équipes de Google ont volontairement limité la vitesse de circulation de toutes leurs Google Car à 40 km/h, afin que les passants les voient circuler à une vitesse raisonnable et que cela les rassure.

Google a également profité de cet ‘évènement’ pour rappeler que c’est la première contravention depuis le début des tests, soit après 2 millions de kilomètres parcourus.


Laisser un commentaire