Des structures imprimées en 3D qui évoluent dans le temps

Le projet Print GREEN réalisé par quatre étudiantes slovènes, combine art, nature et technologie en une imprimante 3D « verte » alimentée en graines, eau et herbe.

Le projet Print GREEN, « Tiskaj ZELENO » en Slovène, a été développé dans le cadre d’un cours d’Art intermedia à l’Université de Maribor en Slovénie. Les étudiantes Tina Zidanšek, Danica Rženičnik, Urška Skaza et Maja Petek, ont donc imaginé et conçu une imprimante 3D, ne fonctionnant pas à partir de plastique mais d’un mélange de terre, d’eau et de graines, qui permet de produire des structures « vertes » à partir de motifs dessinés sur ordinateur.

print-green-une-imprimante-3D-avec-de-l'herbe

des-structures-3D-en-gazon

A la sortie de l’imprimante, le mélange est de couleur terre, et devient vert au fur et à mesure que l’herbe pousse. Bien sûr, il faudra entretenir convenablement sa production, en lui offrant suffisamment d’eau et de lumière.

Le Print Green réunit donc en un seul appareil, la créativité artistique, les dernières technologies d’impression 3D et la beauté de la nature. Les structures imprimées en 3D évoluent dans le temps et ne sont pas figées comme les objets imprimés en plastique ou en verre.

de-l'herbe-imprimée-avec-une-imprimante

imprimante-3D-à-partir-de-terre-eau-et-graines


Laisser un commentaire