Disney a développé une nouvelle peau robotique souple

Disney a développé une nouvelle peau robotique souple

Disney Research, le laboratoire des studios d’animation, vient de dévoiler un projet consistant à développer une peau souple pour robots. Le module de peau, comme le laboratoire l’appelle, comprend une cavité hermétique utilisée pour détecter la pression de l’air en utilisant une commande de rétroaction. La peau n’est toutefois pas développée en vu d’un usage sur les animatroniques, présents notamment dans les parcs Disney, mais pour des robots de la taille de jouets.

La peau est imprimée en 3D et permet d’utiliser, de façon sûre, des objets délicats. Dans la vidéo publiée par Disney, qui explique le projet en détails, la peau a été conçue pour permettre des interactions humains-robots sécurisées. Selon les chercheurs, ces modules sont capables d’interagir avec des objets souples d’une façon « très douce ». La vidéo montre le contraste entre des bras robotiques, simplement équipés au bout d’un revêtement en caoutchouc et les mêmes bras équipés des nouveaux modules développés. Tandis que les bras recouverts de caoutchouc sont incapables de soulever un verre en plastique sans l’écraser, les nouveaux modules permettent de le déplacer sans l’abîmer. Les chercheurs ont effectué le même test, avec autant de succès, en utilisant un rouleau de papier.

L'exemple des verres en plastique

L’objectif de ces modules est avant tout de permettre aux robots d’interagir avec les humains de façon sûre, évitant ainsi que qui que ce soit ne se fasse écraser par un robot serrant trop fort. Les chercheurs vont tenter, à l’avenir, d’intégrer ces modules à un robot bipède, ressemblant à un personnage de dessin animé aussi bien physiquement que dans ses actions.

Crédits photo : Disney


Laisser un commentaire