DJI a annoncé les vainqueurs de son concours d’impression 3D

DJI a annoncé les vainqueurs de son concours d'impression 3D

L’entreprise DJI avait décidé, en avril de cette année, de faire appel à la communauté des Makers, ces hobbyistes qui conçoivent et créent des innovations tous les jours, pour mettre au point des accessoires pour les drones DJI Inspire 1 ou DJI Phantom 3. Les accessoires ne devaient pas être fonctionnels, mais devaient montrer le concept à commercialiser. Celui-ci devait de plus être imprimé en 3D. Les vainqueurs ont été annoncés vendredi dernier.

DJI est une entreprise chinoise, qui emploie 3 000 personnes et a exporté environ 400 000 modèles l’année dernière. Shapeways, la startup sélectionnée pour organiser le concours a déclaré que cet évènement était très important. Pour eux, « c’est la première fois qu’une grande marque a supporté la communauté des makers de cette façon. En reconnaissant les créations uniques que les designers de Shapeways ont conçues pour leurs produits, ils montrent leur soutien à la communauté des makers et à l’innovation qui est créée quotidiennement. »

Fusion Marine 1 les flotteurs pour drones

Les innovations étaient jugées sur leur créativité et leur design. Après que les dix meilleures propositions ont été sélectionnées, la célébrité américaine Adam Savage était chargée de choisir le grand vainqueur et les trois dauphins. Le grand prix était un DJI Phantom 3 ainsi que 1 000 $ (870 €) en crédits d’impression chez Shapeways. DJI a offert aux trois dauphins 50 % de réduction sur un Phantom 3 et Shapeways, 500 $ (435 €).

Le grand vainqueur du concours est l’équipe Fusion Imaging, avec leur création le Fusion Marine 1. Ces deux flotteurs sont censés être attachés aux pieds du drone afin de permettre à celui-ci de se placer sur l’eau. L’objectif de l’accessoire est de permettre des prises de vues jusqu’alors impossibles, comme filmer des poissons depuis la surface de l’eau. Les flotteurs sont conçus avec des ailerons de stabilisation pour empêcher le drone de se retourner sur l’eau. De plus, leur intérieur creux permet de les utiliser comme des espaces de stockage supplémentaire.

The claw, la pince pour drone DJI

Les trois dauphins étaient Jordy Wubbles avec « The Claw » (la pince), Michael Miller avec « Snap Strap with Pilot Chair » (Languette d’attache avec siège de pilotage) et BGStudio Shop avec « Multi-purpose DJI drone bucket » (Seau multi-fonctions pour drone DJI). La pince de Jordy Wubbles a pour objectif de pouvoir « soulever (et subséquemment lâcher) des bombes à eau, des paquets, des balles, des confettis, un drone plus petit ou encore d’offrir une petite visite aérienne du voisinage à votre cochon d’Inde ». Le siège de pilotage de Michael Miller a pour objectif de permettre à une figurine de s’installer sur le drone, pour des prises de vue, des reconstitutions d’attaques de stations spatiales ou simplement pour s’amuser à faire voler une figurine. Le seau de BGStudio Shop existe en deux versions. La première, fermée, permet de transporter des liquides dans des endroits accessibles seulement en drone, tandis que la deuxième, ouverte, permet de livrer « dromantiquement » (un mot valise entre drone et romantique) des fleurs.

Un siège de pilotage pour figurines

Un vase pour transporter des fleurs


Laisser un commentaire