DJI recrute un expert sur les législations aériennes

DJI hired an expert in drone legislation

DJI, le leader en innovations technologiques aériennes, a annoncé mercredi avoir recruté Brendan Schulman, un expert en législations sur les drones. Celui-ci rejoint l’entreprise en tant que vice-président de la Politique et des Affaires Juridiques.

Brendan Schulman est connu aux Etats-Unis comme « l’avocat des drones ». Il est l’un des avocats les plus importants en termes de règlementations claires et raisonnables pour l’utilisation civile de drones. Il est l’une des références dans toutes les affaires juridiques concernant les drones civiles. M. Schulman possède une expérience de plus de 20 ans dans le domaine des technologies aériennes. Il a notamment proposé l’année dernière à la FAA une catégorisation de micros-drones pour des utilisations commerciales et civiles d’aéronefs légers.

Brendan Schulman est connu pour avoir représenté des particuliers et des groupes dans des cas de jurisprudence sur des questions de drones civils. Il est également le fondateur du premier groupe de pratique juridique concernant les aéronefs télécommandés aux Etats-Unis. Pour Franck Wang, PDG et fondateur de DJI, les années qui viennent seront décisives pour la direction que prendront les règlementations sur les drones. C’est la raison pour laquelle il est important pour DJI d’avoir un responsable politique qui partage sa vision des drones, accessibles et sécurisés.

Brendan Schulman un expert amateur de drones

Pour M. Schulman, DJI, en tant que leader dans l’espace aérien télécommandé, a fixé les normes d’utilisation de cette technologie. Il est « excité de rejoindre leur équipe passionnée et de travailler avec des législateurs, des groupes industriels et des clients pour trouver des solutions à ces règlementations émergentes ainsi que d’apporter les bénéfices de la technologie aérienne télécommandée à plusieurs secteurs de l’industrie. »

M. Schulman pratique l’aéromodélisme depuis très longtemps. Il a commencé grâce aux maquettes d’avions, il y a plus de 20 ans. Depuis 2006, il appartient à une association de véhicules télécommandés, quoiqu’il ait lui-même admis avoir rôdé un temps autour de cette activité avant de s’impliquer.


Laisser un commentaire