Avec son drone, cet artiste réalise des clichés renversants

"New Mosque" prise par un drone

Photographe turc passionné par les effets spéciaux et la vidéo, c’est depuis son enfance qu’Aydin Büyüktaş voue une admiration pour la science fiction. C’est en maniant ses appareils, et en y apportant une touche des plus originales, que nous nous retrouvons plonger dans sa série de photos intitulée « Flatlands ».

Image de l'artiste Aydın Büyüktaş prise par un drone

Des images qui nous font tourner la tête

Il aime les dimensions complexes et multiples, et c’est d’ailleurs cela qu’il feint de retranscrire dans ses clichés. La série de photos Flatland fait place à un imaginaire des plus abstraits. Cela reprend des endroits ordinaires voire banals. Cependant, c’est grâce à son procédé photographique, qui est de prendre 18 à 20 images d’un même lieu par drone, que l’artiste arrive à faire ressortir de cette banalité, un monde extraordinaire.

Image de l'artiste Aydın Büyüktaş prise par un drone

 

Il crée chacune des images grâce à un processus de planification minutieux à l’aide de photographies prises par des drones aériens. Chaque emplacement a été photographié plusieurs fois à partir d’angles et altitudes différents. Pour le blog de photographie PetaPixel, Aydin partage qu’ »attendre le bon temps a été difficile. Il y avait tant de fois où je devais rentrer sans photos en raison du mauvais temps, des problèmes techniques, des oiseaux qui ont attaqué mon drone et des problèmes d’autorisation avec des vols« .

Inception, une source d’inspiration

Dans un email envoyé à Business Insider, il confiait « Alors que je lisais « Hyperspace » de Michio Kaku, j’étais obsédé par la question de savoir si un trou noir se produisait sur l’endroit où nous vivons, comment il plierait l’espace, l’heure et le lieu ». Il poursuit « Ces livres m’ont fait me poser des questions sur les trous de ver, les trous noirs, les univers parallèles, la gravitation et la flexion de l’espace et du temps ». Fortement intrigué par cela, il a décidé de répondre à ce questionnement de manière visuelle.

Sa série de photos n’est pas sans rappeler le film de Christopher Nolan sorti en 2010, Inception. Et notamment la scène dans la laquelle nous pouvons voir Paris se déformer à l’aide du subconscient. Inscrit dans cette démarche, Aydin Büyüktaş a pour volonté de donner une vision différente au spectateur.

Cela n’aurait pas été possible sans l’aide de la technologie robotique. Pour arriver à ces résultats étonnants, l’artiste a photographié le même paysage depuis le sol, puis depuis les airs, à l’aide d’un drone. Par la suite, il a assemblé les deux photos pour créer une image offrant une perspective multidimensionnelle. Voici une manière atypique d’utiliser les drones à des fins artistiques originales.

Image de l'artiste Aydın Büyüktaş prise par un drone

 

Image de l'artiste Aydın Büyüktaş prise par un drone

 

Image de l'artiste Aydın Büyüktaş prise par un drone

 

Image de l'artiste Aydın Büyüktaş prise par un drone

 

Image de l'artiste Aydın Büyüktaş prise par un drone

 


Laisser un commentaire