Avec Hardis, Squadrone System troque le sport extrême pour la logistique

Le prototype de drone Eyesee de Hardis Group

Squadrone System, plus connu pour son produit phare Hexo+, s’est associé à Hardis Group pour concevoir un drone inventoriste. Premiers tests en septembre.

Les technologies à l’assaut de la logistique

L’entreprise qui a récolté plus d’1,3 millions de dollars sur Kickstarter pour son drone caméra autonome à destination des sportifs avant tout, se lance dans une nouvelle aventure, bien différente : l’inventoriage. Oui, cela sonne tout de suite moins sportif mais c’est bien sur ce créneau que se lance la jeune start-up grenobloise vainqueur du prix du meilleur design au CES de las Vegas.

A vrai dire, elle n’est pas seule à se lancer dans ce projet. Elle s’est associée à Hardis Group et à FM Logistic pour concevoir un système volant qui se chargera d’inventorier les entrepôts. La logistique constitue l’un des nouveaux terrains d’optimisation de la chaîne de production après l’industrie, car elle est amenée à manipuler une foultitude d’objets et de paquets à longueur de journées et d’années, et ce, de façon extrêmement répétitive et minutée.

En France le secteur du transport et logistique représente plus d’1,4 millions d’emplois en 2013 selon les chiffres du gouvernement. En 2015, le secteur connaissait son record historique de volumes commercialisés ainsi qu’une hausse de 24% des m² placés. Et si le transport est en constante chute, le secteur de l’e-commerce et de la grande distribution connait pour sa part un regain de croissance. C’est pourquoi les inventoristes se tournent vers les nouvelles technologies pour favoriser leurs activités. Les scanners et bracelets connectés ont aisni rapidement envahi le marché, puis les robots ont investi les immenses hangars d’Amazon, et maintenant c’est au tour des engins volants de faire leur apparition. Une technique sur laquelle travaillent déjà depuis quelques mois Delta Drone et Geodis, premier groupe de logistique en France. Mais ils auront bientôt un nouveau concurrent en l’alliance Hardis Group-FM Logistic-Squadrone System.

Cette triple entente entend bien commercialiser son propre modèle de drone destiné aux entrepôts. Le brevet de l’Eyesee a été déposé en 2015 et fait état d’un appareil indoor qui se charge de détecter une variété d’étiquettes (fournisseur, transporteur, entreposeur…) pour contrôler la gestion des stocks avec une collecte de données en temps réel qui viennent nourrir le Warehouse Management System (WMS) du client, quel qu’il soit.

Drone pour inventaire

Lancement de la phase de test en conditions réelles

Le prototype né de la collaboration entre Hardis Group et Squadrone System va pouvoir enfin faire ses preuves dans les allées des entrpôts de FM Logistic. Ses différents tests viseront notamment à valider l’efficacité « d’une solution imaginée en laboratoire » par rapport à la réalité du terrain et à mesurer les bénéfices réels sur la productivité, la sécurité et la qualité de la prestation.

Le but étant naturellement d’automatiser la tâche d’inventoriage par des drones complètement autonomes et non télé-guidés avant d’assurer un suivi permanent et minutieux. De quoi permettre aux logisticiens d’optimiser leur gestion grâce aux précieuses données collectées. Le choix du partenaire de Hardis s’est porté sur Squadrone pour son expertise dans les usages en conditions extrêmes. Non que les entrepôts constituent des environnement extrêmes, ils n’en reste pas moins immenses et difficiles à surveiller de façon complète et scrupuleuse.

Ce tout nouveau modèle, qui n’a rien à voir avec son grand frère Hexo+ en termes d’usage (mais pas de design), est équipé de différents capteurs qui lui permettent de se déplacer tout seul dans l’entrepôt. Grâce à sa caméra embarquée, il est à même de collecter les données essentielles. Objectif ? « Gagner en temps, en productivité et en sécurité dans les opérations d’inventaires et de contrôles de stocks » explique Hardis dans un communiqué.

Les premiers tests grandeur nature se feront donc en septembre dans l’entrepôt Satolas de FM Logistic en Isère, par une équipe de Hardis Group. Cette équipe expérimentera donc le vol en conditions réelles et toutes les fonctions qui seront celles du futur inventoriste : cartographie du site, géolocalisation, configurations des éclairages, surfaces rencontrées par le drone et récupération des informations clés. Des tests qui s’étendront jusqu’à fin 2016 avec un espoir d’industrialisation courant 2017.

Squadrone System et Hardis Group


Laisser un commentaire