La police de Dubaï passe à la voiture autonome

dubai-police-robot

La police de Dubaï s’apprête à utiliser des robots de conduite autonome dès la fin de l’année 2017.

Deux mois après l’arrivée d’un robot anthropomorphe, les autorités dubaïotes pourront compter d’ici à la fin de l’année sur un véhicule autonome électrique qui fait équipe avec un drone pour signaler les délits commis. Les forces de police de la ville seront ainsi les premiers au monde à déployer le robot autonome O-R3, conçu par la start-up Otsaw Digital basée à Singapour. Ces robots électriques auto-conducteurs et auto-chargés ne sont pas bien grands. La taille de l’O-R3 correspondrait en effet à une voiture électrique pour enfant type Kiddie ou Buggy.

dubai-police-robot-1

Le robot, qui n’est pas destiné à remplacer les policiers, présente une multitude de fonctionnalités dont une caméra à 360 degrés et la technologie de reconnaissance faciale. Les unités O-R3 de Dubaï utiliseront un logiciel de détection biométrique pour scanner les personnes recherchées par la police ou en train de commettre des actes répréhensibles. Et ainsi alerter les agents afin qu’ils puissent prendre des mesures. L’intelligence artificielle qui contrôle le robot permet de détecter et d’esquiver les obstacles, tout en lançant un drone de compagnie en renfort dans le cas où il lui est impossible de poursuivre le coupable en fuite.

Le brigadier Khalid Nasser Al Razooqi, directeur du service des services intelligents de la police de Dubaï, a déclaré que le flux des caméras de l’O-R3 sera lié à une salle de commandement interne, où les agents surveilleront les images recueillies. A son tour, le commandant de la Force de police de Dubaï, le major général Abdullah Khalifa Al Marri, précise : « Nous cherchons à augmenter les opérations avec l’aide de technologies telles que les robots. Essentiellement, nous visons que les rues soient sûres et pacifiques même sans une grande patrouille policière ».

dubai-police-robot-2

La police de la ville lancera ces nouveaux bots pour ses patrouilles d’ici la fin de l’année, et ce dans les destinations touristiques de la ville. L’introduction de O-R3 dans les rues de Dubaï n’est que le commencement. Les autorités du pays souhaitent en effet que les robots représentent 25% de ses forces de police d’ici 2030.

Ces patrouilles du futur rejoignent ainsi toute la vague de robotisation qui s’opère actuellement aux Emirats arabes unis. Dubaï, en collaboration avec Uber, devrait être la première ville au monde à lancer un service de taxi volant sans pilote. Uber prévoit même d’introduire un prototype, avec un éventuel vol passager, dans l’espace aérien de Dubaï d’ici 2020. Sans oublier l’adoption du robot Reem de Pal Robotics. Ce robot aux allures de Robocop patrouille dans l’espace public et a notamment fait des rondes dans le centre commercial de Dubaï lors de la Conférence sur la sécurité de l’information du Golfe en mai dernier. L’androïde, équipé d’un détecteur d’émotions, a plutôt l’air de jouer un rôle de fonctionnaire, en enregistrant par exemple sans interruption des vidéos. Bien au contraire des patrouilles O-R3 bien parties pour aider les forces de police à identifier et arrêter les divers belligérants. Après tout, Dubaï s’est auto-proclamée « ville du futur ». On comprend mieux pourquoi.


Laisser un commentaire

  1. VLX360

    Reconnaissance faciale avec des cagoules pas sûr que cela soit efficace, de plus On lui met un gros carton sur la tête et c'est fini, suivant...Et si çà marche pas on isole pour empêcher les envois de données, tout çà pour çà....