Easy Jet commence à utiliser des drones pour l’inspection de ses avions

Utiliser des drones comme instruments de surveillance n’est plus limité à l’armée. La compagnie aérienne Easy Jet a effectué son premier test d’utilisation de drones pour l’inspection de ses avions.

Le contrôle technique d’un avion requiert beaucoup de temps et immobilise plusieurs ingénieurs. Easy Jet a donc eu l’idée d’équiper ses ingénieurs de drones. Ceux-ci sont équipés d’une vision laser ainsi que d’une caméra haute-résolution. Par un premier vol autour de l’appareil, le drone créé une image 3D de celui-ci, image sur laquelle un ingénieur peut naviguer et zoomer pour faire apparaître une photo haute-résolution de l’avion.

Mappage 3D de l'avion

Ce mapping permet aux ingénieurs de repérer la panne depuis le sol. Jusqu’alors, pour repérer une panne, il leur fallait vérifier tout l’avion manuellement au moyen d’escaliers mécaniques. L’utilisation de drones permet de réduire le temps passé sur un avion et surtout de conserver une copie photographique de l’état de l’avion. Les drones volent encore selon un parcours pré-programmé, mais Easy Jet espère d’ici quelques temps faire en sorte qu’un ingénieur en cliquant sur un point de la photo puisse déplacer le drone sans devoir le commander.

Un drone à 4 rotors Easy Jet

Le premier test de contrôle technique ayant été positif, Easy Jet désire généraliser le processus sur ses quelques 230 avions. Easy Jet est connu pour ses innovations technologiques, l’entreprise ayant annoncé une mise en service future d’imprimantes 3D pour remplacer des pièces de l’habitacle puis dans un second temps des moteurs de ses appareils. La compagnie aérienne a également lancé une application pour la montre connectée d’Apple, permettant de faciliter la réservation et l’embarquement sur un vol.

Drone Easy Jet en vol


Laisser un commentaire