Le rendez-vous des Makers, c’est ce weekend à la Maker Faire de Paris !

Maker Faire Paris 2015

La Maker Faire, le rassemblement des bricoleurs de l’électronique ouvrira ses portes les 30 avril et 1er mai pour accueillir apprentis artisans 2.0 et curieux en tout genre au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

[EDIT] Pour retrouver toutes nos découvertes lors de ce salon parisien, voici une présentation des start-up qui ont retenu notre attention, ainsi qu’une courte vidéo pour vous plonger dans les couloirs de la Maker Faire 2016.

La culture Maker

Le mouvement Maker est officiellement né en 2006 à San Mateo, Californie. Il a depuis donné vie à une vraie culture Maker à part entière. Des fablabs aux garages, les artisans du futur bricolent pour concevoir des machines de leurs propres mains. Pourquoi parle t-on de culture ?

Tout simplement parce que le mouvement Maker c’est une philosophie de vie, animée par la convivialité et le partage, le do it yourself et surtout la volonté d’entreprendre, de créer. C’est pourquoi la majorité des créations Makers sont en open-source et donc ouvertes à tous. En atteste l’histoire de la main bionique de Nicolas Huchet qu’il a conçue au LabFab de Rennes. Le mouvement fédère donc bricoleurs anonymes, technophiles, chercheurs, étudiants et même start-ups autour d’une même idée de la création libre. Il se situe au carrefour des cultures hackers, do it yourself et open-source et touchent à tous les domaines de la création : musique, films, machines, mobilier, vêtements…

La carte des Maker Faire à travers le monde :

Pour être un Maker, un vrai, il vous faudra vous munir d’un ordinateur, d’une imprimante 3D, de curiosité et de beaucoup de débrouille ! Mais rassurez-vous, la communauté est belle et bien soudée et fera tout pour vous aider à atteindre votre but. C’est pourquoi de nombreux fablabs (fabrication laboratories) essaiment ici et là à travers la France. Les fablabs sont des lieux ouverts à tous, qui mettent des outils à disposition de tout un chacun pour lui donner les moyens de fabriquer ce qu’il entreprend.

L’engouement est réel et le mouvement a désormais gagné 160 pays à travers la planète. Depuis la première édition d’un Maker Faire en 2006 en Californie, le mouvement croît, jusqu’à rassembler plus de 130 000 visiteurs en 2014. Il a même investi le mouvement Nuit Debout ce mercredi, en établissant un mini-labo expérimental sur la Place de la République ! Le but ? Fournir à la « communauté Nuit Debout » les moyens de son expression et de sa subsistance. Pour cela, les MakersDebout ont commencé à concevoir un vélo générateur d’électricité, à fabriquer une Pirate Box à l’aide de Raspberry Pi 2 et envisagent d’utiliser des imprimantes 3D dans la mesure du possible.

Dans un effort de compréhension des makers qui constituent ce mouvement très libre et donc protéiforme, Autodesk a mené une enquête en ligne pour définir les différents profils de makers. Elle a divisé la communauté en cinq catégories pour cinq profils : l’explorateur (le curieux), le maker businessman (celui qui cherche à tirer un profit de son passe-temps), les artisans, les visionnaires et les collaborateurs. Résultat, la France est le pays qui compte le plus de Makers businessmen avec 21% de sa communauté. A noter qu’il s’agit d’une enquête sur 4000 makers seulement, et qui ont répondu d’eux-mêmes au questionnaire. Vous pouvez également le remplir en vous rendant sur le site dédié et découvrir dans quelle catégorie vous rentrez.

infographie catégories de makers

Maker Faire Paris, le rendez-vous incontournable

Le mouvement s’est depuis étendu au monde entier. En France, le premier grand salon dédié à la culture maker est organisé à Paris. Une première édition qui s’est déroulée en juin 2014 au Centquatr. Depuis l’an dernier, les organisateurs se sont associés à la Foire de Paris. L’ambition étant d’en faire « la fête de la science, une foire populaire et l’événement de référence de l’innovation partout dans le monde« . Résultat, plus de 35 000 visiteurs en deux jours seulement. De 200 exposants pour la première édition, le salon est passé à plus de 700.

Ateliers de pratique, démonstrations et conférences viendront animer votre visite de la Maker Faire. Une visite qui ravira ainsi les amateurs de sciences, les technophiles mais aussi les familles.

Le stand Intel sera particulièrement animé. Il vous sera proposé de venir fabriquer votre premier objet connecté sur Inte Genuino 101 en moins de cinq minutes ! Mais aussi de vous essayer au baby-foot amélioré et connecté, plongée garantie au coeur d’un vrai match de foot grâce aux effets sonores qui habilleront votre partie. Vous pourrez également découvrir les drones, et la maison connectée d’Intel.

Rendez-vous ce weekend au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à la découverte des inventions les plus folles de la Maker Faire Paris.

Événements à noter :

Remise des prix Oui Are Makers (concours).

Cérémonie de clôture par un show d’ExperimentBoy à 18h30 sur la scène principale.

Conférences :

Conférence INTEL avec David Paillé, Pollen, Hakim Amrani Montanelli, FLYLAB et Paul Guermonprez, à 11h sur la scène principale le samedi 30 avril.

Intervention de Cyril Pennec de FUTUREMAG (Arte) à 14h30, sur la scène principale, le dimanche 1er mai.

Conférence Programmez! sur les meilleurs outils pour devenir un programmeur de talent à 14h sur la scène principale le dimanche 1er mai.

Maker Faire Paris, les samedi 30 avril et dimanche 1er mai au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Crédits photo de Une : Makery


Laisser un commentaire