Engie et Partnering Robotics présentent Diya One à Innorobo

Engie et Partnering Robotics présentent Diya One à Innorobo

Tandis que GDF Suez devient Engie, sa filiale Cofely Services continue sa mission d’améliorer les services en efficacité énergétique et environnementale. A l’occasion d’Innorobo 2015, l’entreprise présentera le robot de Partnering Robotics Diya One.

Cofely Services est une filiale du groupe GDF Suez qui emploie 12 000 collaborateurs en France. Elle a réalisé 2,6 milliards de chiffre d’affaires en 2013. Partnering Robotics est une entreprise qui conçoit des solutions et des services numériques principalement pour la robotique et la gestion d’énergie. L’entreprise a conçu Diya One, le premier robot neuro-inspiré, c’est à dire dont le concept tente de reproduire les connections neuronales.

Diya One le robot purificateur d'air

Diya One est un robot possédant plusieurs fonctions en vue d’optimiser la consommation énergétique et la qualité de vie. Sa fonction principale est l’amélioration de l’air ambiant. Pour cela il est capable de détecter plus de 300 polluants comme le benzène, les phtalates ou le formaldéhyde, un agent cancérigène et génotoxique. Le robot est équipé de capteurs, dont l’entreprise tente encore de réduire la taille pour permettre à un employé de le transporter comme on transporterait un paquet de cigarettes.

Diya One est en outre capable de purifier l’air dans un bâtiment, notamment en analysant les taux d’humidité, la lumière et la qualité de l’air. L’appareil peut filtrer l’air en l’aspirant à une cadence de 75 mètres cubes par heure, en le nettoyant et en le rejetant. Le robot peut absorber des particules mesurant 2,5 microns, soit 0,0025 millimètres. Afin d’optimiser la consommation énergétique, Diya One peut également vérifier que les éclairages sont allumés ou éteints selon des critères préenregistrés comme la présence d’employés ou l’heure à laquelle le robot passe dans la pièce. Diya One est en mesure d’estimer la consommation énergétique et de proposer des solutions à l’utilisateur afin de l’améliorer. Ainsi, il peut par exemple détecter la consommation d’une ampoule et indiquer si celle-ci consomme plus que la moyenne. Partnering Robotics désire connecter l’appareil à un big data énergétique pour proposer l’allumage de certains appareils en périodes creuses ou l’extinction du chauffage lors des pics de consommation durant lesquels le prix de l’électricité augmente.

Diya One le robot bon pour la santé

Après avoir testé le robot pendant 6 mois, notamment dans des musées, des espaces ouverts au public et des bureaux, Partnering Robotics et Engie le présenteront lors du salon Innorobo 2015 pour commencer la production des préséries industrielles le plus vite possible, cela dans le but d’une éventuelle commercialisation au deuxième semestre. Le directeur général de Cofely Services, Jean-Pierre Monéger a déclaré vouloir proposer une solution adaptée à chacun pour coïncider aux besoins spécifiques indiqués par le client.

Diya One le robot purificateur d'air

Crédits photo : Partnering Robotics, Engie


Laisser un commentaire