ERM et Zora Bots s’associent pour les robots humanoïdes

robot-zora-humanoides

Les Français de ERM Robotique et les Belges de Zora Bots viennent d’annoncer un accord avec pour objectif de devenir le leader mondial du robot humanoïde dans le secteur du soin et de l’éducation.

Des centres de formations aux écoles, des centres de soins aux maisons de repos et hôpitaux, les robots humanoïdes ne passent plus inaperçus. Ces derniers ont déjà dépassé le stade de phénomène de société et de curiosité. Ils font désormais partie de la normalité, au service des personnes. Des plus jeunes aux plus vieux.

robot-zora-humanoides-1

Par celle alliance, ERM Robotique et Zora Bots forment désormais un véritable pôle d’expertise dans ce domaine. Cyril Liotard, le PDG d’ERM, vient en effet de signer un contrat de partenariat avec le leader de la solution robotique dans le secteur des services à la personne afin de proposer au marché français des applications dédiées à l’éducation et aux soins de santé. « C’est une très bonne nouvelle car nous sommes persuadés que les robots humanoïdes peuvent apporter un vrai soutien dans les missions d’accompagnement de soins mais aussi dans les métiers liés à l’éducation ou la formation. Avec Zora Bots, nous nous connaissions à distance mais n’avions encore jamais collaboré. Leur solution a été largement adoptée un peu partout en Europe et dans le monde. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes rapprochés pour proposer cet outil qui a fait ses preuves au marché français », explique Cyril Liotard, dont la société basée à Carpentras (Vaucluse) est spécialisée dans la robotique et équipements innovants pour la formation.

Une star nommée Zora

Il y a maintenant un peu plus de trois ans, Zora Bots réalisait une première mondiale en plaçant pour la première fois un robot humanoïde au service d’une équipe pédiatrique dans un hôpital belge. Ce robot, c’était NAO de Softbank Robotics. Equipé de la solution Zora, il a très rapidement permis aux professionnels de la santé de faire évoluer positivement leur travail au quotidien. Depuis, près de 400 hôpitaux, centres de soins, maisons de retraite, écoles, centre d’accueil spécialisés (autisme, alzheimer, handicaps…) en Europe ont adopté un NAO rebaptisé pour l’occasion en Zorabots ou Zora pour les intimes, considérant l’outil comme un véritable atout dans l’accompagnement des personnes et patients.

Simple, fiable et utile, le software belge est également utilisée en gériatrie et dans des institutions psychiatriques. Dans plusieurs cas, notamment aux Pays-Bas et en Belgique, Zora a conduit à de réelles avancées auprès de seniors ou enfants présentant des problèmes de socialisation.

robot-zora-humanoides-2

Aujourd’hui, Zora vit au cœur des maisons de retraites, anime les journées dans les écoles où elle aide notamment les enfants autistes dans leur épanouissement. Du haut de ses 57cm pour 5,7kg, Zora parle et joue de ses doigts. Contrôlée grâce à une tablette par des professionnels de la santé (infirmiers, kinés, auxiliaires de vie…), Zora peut conduire une session de gym, donner le programme télé, les prévisions météo ou lire les articles de presse.

« Cette solution humanoïde n’est pas là pour prendre le moindre emploi à qui que ce soit. C’est un outil comme les autres, comme d’autres », assure Tommy Deblieck, directeur associé de Zora Bots. Au tour de Fabrice Goffin, co-créateur de Zora, de renchérir : « Beaucoup de personnes âgées vivent dans un sentiment de solitude. C’est un problème préoccupant chez nos seniors. Quand les gens n’ont pas le temps de rendre visite à leurs proches, certains peuvent, dans une certaine mesure bien sûr, trouver une forme de présence et de compagnie grâce à Zora. Parler avec Zora est un vrai plaisir ».

La solution Zora ne remplacera pas l’être humain

Du côté de ERM Robotique, l’équipe est déjà avancée sur le terrain des contenus pédagogiques dédiés à la formation et l’éducation. Les outils de l’entreprise associés au robot Nao ont été déployés dans des classes maternelles et primaires, mais aussi dans le cycle secondaire et dans le cadre de modules d’initiation à la programmation de robots. En classe, NAO est capable de réciter une dictée, poser des questions ou lire une histoire. Et pour un enfant hospitalisé, NAO peut également prendre sa place en classe, comme un avatar. Une façon interactive de garder un lien avec ses camarades, grâce à un flux vidéo en temps réel et un pilotage à distance.

robot-nao-humanoides-3

Pour ERM, qui compte aujourd’hui une flotte de 400 robots, le partenariat avec Zora Bots doit permettre d’accroître ce service et de pénétrer davantage ce marché au service des soins de santé. De la conception au développement en passant par le déploiement d’applications, l’expertise technique de ses ingénieurs lui permet d’intervenir à tous les niveaux de la chaîne de valeur des robots pour l’industrie, l’éducation et les services.

Ailleurs dans le monde, plus de 300 autres centres se servent aussi chaque jour du robot comme d’un outil professionnel. Son efficacité est désormais largement prouvé pour des tâches répétitives, des animations, des informations, des séances de kinésithérapie ou encore des exercices pour lutter contre le déclin cognitif. Envisagé comme un véritable outil de support d’un genre nouveau, le robot équipé de la solution Zora n’a pas pour vocation de remplacer un être humain. Rassurez-vous.

Convaincues que les métiers du soin et de l’éducation doivent comme d’autres secteurs faire face à des défis démographiques, économiques, sociétaux et technologiques sans précédent, ERM et Zora Bots joignent donc leurs forces pour apporter des solutions innovantes et efficaces. Dans l’idée que demain, humains et robots cohabitent pour de bon.


Laisser un commentaire