Famibot et Minibot s’occupent de votre logis

La marque Ecovacs a présenté différents robots domestiques lors du CES 2013. Intéressons-nous aux deux robots de surveillance que sont le Famibot et son petit frère Minibot. Ils sont plus que de simples caméras de surveillance mobiles, puisqu’ils pourront s’intégrer au sein d’un dispositif de maison connectée.

A la base, Ecovacs est un fabricant d’aspirateurs. Et il n’était pas illogique que l’entreprise chinoise s’intéresse un jour aux robots aspirateurs. Puis leur est venue l’idée d’investir dans la recherche et développement pour des solutions de domotique. Lors du CES 2013, la marque a présenté deux robots domestiques capables d’effectuer différentes tâches à l’intérieur d’une maison.

Le premier robot de la marque est le Famibot. Exposé pour la première fois en 2012, il s’agit d’un robot ménager pilotable depuis un smartphone ou un ordinateur via Wi-FI et dont la principale fonction est de se déplacer dans un logis et d’y purifier l’air. Il détecte les mauvaises odeurs, les aspire et assainit les zones polluées.

Blog_Humanoides_Fr_Ecovacs_robots_Famibot_Minibot_CES_2013

Mais il ne s’arrête pas là. Équipé d’une caméra, le Famibot filme son environnement et diffuse les vidéos sur votre smartphone ou ordinateur. Il vous envoie une alerte dès que le moindre mouvement ou la moindre odeur suspecte (monoxyde de carbone par exemple) est détectée par ses capteurs. Vous pourrez également parler à distance avec la personne se trouvant dans la même pièce que le Famibot.

Enfin, via le Famibot, on pourra contrôler les différents éléments de sa maison connectée : musique, éclairage, climatisation.

Blog_Humanoides_Fr_Ecovacs_robots_Famibot_Minibot_pic

Le petit frère s’appelle Minibot et remplit les mêmes fonctions que le Famibot exceptée la fonction de purification de l’air.

Ecovacs a annoncé que ses deux robots seront disponibles aux États-Unis courant 2013. Le Famibot sera vendu aux alentours de 899 $ (675 €) et le Minibot à 499 $ (375 €).

Lire nos articles concernant le CES 2013


Laisser un commentaire