Floka, l’humanoïde de compagnie de l’Université de Bielefeld

A l’occasion du salon Automatica qui s’est tenu du 21 au 24 juin à Munich, le Cluster of Excellence in Cognitive Interaction Technology (CITEC) a dévoilé son modèle de robot domestique ainsi que quatre autres innovations remarquables.

Floka, le fidèle compagnon

Véritable homme à tout faire, Floka est présenté comme le fidèle compagnon de maison. Ce robot social a été conçu dans le but faciliter le quotidien des gens. Social car à l’instar des modèles de SoftBank Europe, Floka peut exprimer différentes expressions sur son visage de manière à faciliter son inclusion dans le foyer et favoriser les interactions homme-machine.

Le robot a déjà été présenté à de multiples reprises, mais c’est la première fois qu’il est dévoilé avec sa nouvelle tête, conçue par l’Université de Bielefeld. Colère, inquiétude ou satisfaction, il peut toutes les exprimer grâce à son visage calqué sur celui des humains. Des yeux, une bouche et des sourcils qui sont actionnés par différents moteurs lui permettent ainsi d’imiter les émotions.

citech-floka-robot-service-2016-1

citech-floka-robot-service-2016-2

Au départ, il avait des capteurs en guise de tête. Mais cela s’est révélé un peu compliqué pour communiquer avec ses utilisateurs : « la tête est la partie la plus importante du corps humain. Avec son visage cartoonesque Floka a une apparence amicale » explique le docteur Sven Wachsmuth, directeur du laboratoire du CITEC.

Avec les différents éléments composant son visage « ce robot social peut montrer de l’attention et ainsi donner des retours » ajoute-t-il. Il est même possible de modifier son apparence générale en lui donnant un air tantôt féminin, tantôt masculin. Comme pour les GPS, il sera donc possible de l’adapter à l’envie, selon que l’on préfère s’adresser à une femme ou à un homme. Il est également possible de lui donner air plus vieux ou plus jeune. Ce qui aura nécessairement un impact significatif sur l’interaction homme-machine.

citech-floka-robot-service-2016-3

Quatre innovations au salon du Munich

Si l’Allemagne compte une quarantaine de centres d’excellence, le CITEC est le seul à se spécialiser dans la robotique. Plus de 250 chercheurs travaillent quotidiennement dans ce centre d’innovation pour mener des recherches et concevoir les produits qui feront le futur. Floka n’est donc pas la seule innovation présentée par le CITEC à Munich.

On peut également y découvrir Amiro (Autonomous Mini Robot), un petit robot mobile à deux roues de la taille d’une boîte. Il se déplace de manière complètement autonome et est équipé d’une caméra. Sa structure est modulable, on peut donc y ajouter une multitude de composants comme une caméra infra-rouge, des lasers et ainsi de suite. Il fait office de petit patrouilleur qui surveille votre maison pendant votre absence. Fonctionnant sur Linux, les apprentis développeurs sont libres de le programmer comme bon leur semble. Il a d’ailleurs initialement été développé dans un cadre éducatif et de divertissement puisqu’il a été conçu pour respecter les règles de la RoboCup de football.

amiro

La paire de lunettes connectées qui vous facilite la vie au quotidien. Adamaas (Adaptative and Mobile Action Assistance in Daily Activities) est une paire de lunettes qui collecte des données à longueur de journée et les traite pour déterminer ce qui pénalise son utilisateur au quotidien. Sur le salon, les ingénieurs ont montré comment elles pouvaient aider à faire le café par exemple. Si vous n’avez pas mis assez d’eau dans le récipient et que les lunettes le détecte, elles vous donneront des conseils en temps réel de la façon la moins intrusive possible, en les affichant sur les verres des lunettes. Elles ont été conçues en priorité pour les personnes âgées en perte d’autonomie. A acquérir pour la modique somme de 1800€.

lunnettes intelligentes du CITEC

Dans sa volonté de créer la maison du futur. L’équipe du projet KogniHome du CITECH a également présenté KogniChef. Il s’agit d’une cuisine intelligente qui s’assure que vous réussissiez parfaitement vos recettes. Elle se présente sous la forme d’une tablette qui vous indique comment procéder pas à pas. L’application peut-être contrôlée par la voix et les gestes de manière à libérer l’apprenti cuisinier de tout fardeau pour qu’il puisse bénéficier d’une aide extérieure tout en se consacrant pleinement à son activité.

KogniChef l'assistant de cuisine intelligent

Pour finir, le Soundscape Refiner est une pièce insonorisée posée en plein milieu du salon Automatica et qui permet aux visiteurs de prendre une pause bien méritée. La technologie se contente d’enregistrer tous les sons extérieurs et de les transformer en un agréable fond sonore. Moment de détente garanti.


Laisser un commentaire