Gobio Robot présente ses solutions de téléprésence

Accéder au deuxième étage d’un musée qui ne possède pas d’ascenseur est un défi souvent insurmontable pour un visiteur en situation de handicap moteur. Pour l’entreprise Gobio Robot, c’est l’occasion d’innover. L’entreprise présentera son robot de téléprésence à Innorobo 2015.

Depuis novembre 2013, le château d’Oiron dans le département des Deux-Sèvres possède un nouvel employé. Le robot Norio y est chargé de faciliter la visite pour les personnes à mobilité réduite. Ce robot de téléprésence est contrôlé à distance grâce au réseau wifi du château et permet de visiter le deuxième étage du château aux personnes ne pouvant gravir les marches. Dirigé via une souris ou un joystick, Norio retransmet en direct ce qu’il voit et entend au visiteur qui le pilote. Celui-ci peut également communiquer à travers le robot avec toute personne à proximité.

Visiter un musée à travers les yeux d'un robot

Développé par Droïds Company, Norio, dont le nom est un anagramme d’Oison, respecte les consignes pour pouvoir se déplacer au sein d’un monument classé. Il offre de plus la possibilité d’ouvrir des musées ou des lieux culturels jusqu’alors impossible, pour des raisons de préservation, au grand public. Après 5 minutes de formation et de prise en main, la visite de 2h30 peut débuter.

L’entreprise présentera sa dernière solution de téléprésence, GO&SEE durant le salon Innorobo à Lyon du 1er au 3 juillet prochains.

Norio, le robot de Gobio Robot et Droïds Company

 

Crédits photo : Gobio Robot, Droïds Company, France Télévision, Chateau d’Oiron


Laisser un commentaire