Google rachète une entreprise d’énergie reposant sur des drones

Google vient de faire l’acquisition d’une entreprise américaine qui produit de l’énergie avec des ailes autonomes filoguidées. Étrange me direz-vous, pour une entreprise dont le patron Eric Schmidt condamne l’usage des drones grand public.

La société Makani Power a eu la bonne idée de générer de l’électricité dans les airs, en utilisant les turbines présents sur des drones, les Airborne Wind Turbine (AWT). Makani Power affirme que ces ailes ont les avantages des éoliennes fixes sans leurs inconvénients.

humanoides_fr_drone_makani_google1

Les turbines servent à propulser le drone au décollage puis, comme elles sont nombreuses, génèrent plus efficacement de l’énergie. En plus, si les risques de tempête sont trop importants, l’aile peut atterrir à tout moment.

Ce rachat intervient juste après que la société Makani Power ait procédée au premier vol entièrement autonome d’un des ses robots générateurs d’électricité.

Ce nouveau projet appartient à l’équipe Google X – la branche R&D un peu mystérieuse du géant moteur de recherche. On ne connaît pas le montant exact de la transaction mais on sait que Google avait précédemment investi 15 millions de dollars dans cette entreprise.

Le communiqué de presse indique que ce rachat « va permettre à Makani d’accélérer son travail pour produire de l’énergie éolienne à des prix concurrençant ceux de l’énergie fossile ».

Les drones seront utilisés par groupes de six, les points d’attache au sol seront les sommets d’un hexagone. Les ailes voleront à une altitude comprise entre 250 mètres et 600 mètres de haut. Chaque engin aérien autonome pourra générer jusqu’à 600 kW.

humanoides_fr_drone_makani_google


Laisser un commentaire