Google : des lentilles de contact pour diabétiques

Google vient de dévoiler des lentilles de contact capables de détecter le taux de glucose dans le sang à partir de larmes. Encore au stade de projet, cette nouvelle prometteuse pourrait faciliter la vie de millions de personnes atteintes de diabète.

Encore une initiative utile pour l’humanité qui naît dans les laboratoires de Google ! Après les Google Glass, les lunettes connectées, et la voiture autonome Google Car, le Google X Lab a créé un prototype de lentilles pour les yeux qui mesurent la glycémie et préviennent l’utilisateur en cas d’hyperglycémie. Une équipe coréenne avait présenté également ce même type de lentilles de contact il y a peu.

Quand on est atteint de diabète, c’est pour la vie. Cela se traduit par une mauvaise régulation de la concentration de sucre dans le sang par notre organisme. Les personnes qui en sont atteintes doivent se faire jusqu’à dix petites piqûres par jour au bout du doigt pour mesurer le taux de sucre. Une routine pénible qui pourrait bientôt disparaître grâce à la firme de Mountain View.

Les deux chercheurs à la base de ce projet, Brian Otis et Babak Parviz, préviennent qu’il faudra au moins cinq ans pour voir ce nouveau type de lentille sortir sur le marché. Un marché mondial des appareils de monitoring de la glycémie qui devrait peser jusqu’à 16 milliards de dollars cette année, selon le cabinet Renub Research…

Les lentilles sont formées de deux couches renfermant une micro puce connectée et un capteur de glucose qui mesurent en permanence le taux de glucose présent dans les larmes. Le dispositif oculaire peut envoyer une alerte à son propriétaire en cas d’hyperglycémie.

Le signal d’alerte est encore en cours de développement. Les ingénieurs Google souhaiteraient pouvoir intégrer des signaux lumineux via des LED pour simplifier au maximum la façon de prévenir l’utilisateur.

Sur son blog, Google précise que des discussions sont en cours avec la Food and Drug administration (FDA), l’agence américaine qui régule les produits alimentaires et les médicaments aux Etats-Unis.


Laisser un commentaire