Google et Apple ont déposé 345 brevets dans le domaine des voitures autonomes

Les américains Google et Apple ont à eux deux, déposé 345 brevets peu ou prou liés à la conception et la navigation des voitures autonomes. On parie que votre prochaine voiture sera une Google ou une Apple ?

Votre smartphone ? Le Nexus de Google ou l’iPhone d’Apple. Votre montre ? La GEM de Google ou l’iWatch d’Apple. Et pour votre voiture ? La Google Car ou la iCar bien évidemment !

La guerre des brevets ne fait que commencer

Notre futur sera forcément lié à ces deux entités, ces deux géants, qui rachètent peu à peu toutes les start-ups et PME innovantes de la Silicon Valley et de ses environs. Apple a annoncé en 2013 vouloir investir plus de 10 milliards de dollars dans des robots et Google a racheté huit entreprises dans la robotique et non des moindres.

En fait, Google compte 310 brevets à lui seul, tous relatifs à des domaines liés aux appareils connectés pour automobile, à la navigation ou au calcul d’itinéraires. Apple quant à lui en a déposé 35 autres.

Ces chiffres sont parus dans un rapport sur l’intérêt grandissant des constructeurs de smartphones pour les voitures autonomes. Réalisée par l’agence conseil newyorkaise EnvisionIP, l’étude identifie sept entreprises qui ont fait les démarches pour se placer parmi les précurseurs dans les technologies et outils pour véhicules sans pilote et les voitures hybrides.

Google est le grand vainqueur… pour l’instant

Google est le mieux placé dans la course, puisque c’est la société qui possède le plus de brevets déposés grâce, en grande partie, au rachat en 2012 de Motorola Mobility. Google possède des brevets très prometteurs, comme celui qui protège un concept de modification du comportement du véhicule basé sur l’anticipation du comportement des autres véhicules ou celui d’affichages d’images panoramiques pour la navigation. Mais le plus excitant de tous concerne le contrôle du véhicule par la gestuelle, pour des fonctions comme l’inclinaison du siège ou la vitesse de balayage des essuie-glaces.

Les cinq autres entreprises, faisant partie de l’étude, Apple mis à part, ont déposé 615 brevets au total. Samsung (234), LG (161), Sony (155), Nokia (42) et Blackberry (25).

La prochaine bataille sera sans doute celle des collaborations entre constructeurs de téléphones et constructeurs automobiles. Qui s’associera avec qui ? Devrait arriver une première réponse dès la semaine prochaine au salon de l’électronique grand public, le CES de Las Vegas, quand Google et Audi annonceront leur collaboration sur un habitacle connecté. De son côté, Apple semble avoir déjà séduit les allemands de BMW, et de Daimler-AG (Mercedes).


Laisser un commentaire

  1. Pierre

    Incroyable ! Bientôt on aura plus besoin de passer le permis de conduire !
    Alors Google car ou iCar qui gagnera le challenge ?? L'avenir nous le dira ...

  2. zelectron

    On peut observer que la Fran-an-an-an-ce (trémolos) est tellement loin devant, que tout le monde s'accorde pour la classer hors concours, sinon c'est vrai, elle remporterait tous les prix et les autres ne pourraient plus s'exprimer. Dans ce domaine ce sont surtout Fleur et Arnaud qui sont les meilleurs !