Google et la NASA font équipe autour d’une intelligence artificielle quantique

La collaboration entre Google et la NASA va bon train. Ils viennent de créer une équipe de recherche commune qui va s’intéresser à l’apprentissage en profondeur (deep learning). Le nouveau laboratoire sera baptisé le Quantum Artificial Intelligence Lab et sera situé dans le Centre de Recherche Ames en Californie, appartenant à la NASA.

Pour aller encore plus loin dans le champ de l’intelligence artificielle, l’équipe va se servir du plus puissant ordinateur quantique qui soit, le D-Wave Two. Cette machine de guerre est capable de faire des calculs 3 600 fois plus rapidement qu’un ordinateur basique, parce qu’elle travaille (travaillera) au niveau atomique, en se servant des phénomènes que la matière subit à très petite échelle.

humanoides_fr_google_nasa_pic1

En effet, dans la physique quantique, une particule chargée électriquement se trouve simultanément dans deux états. Ce qui, traduit en langage binaire, reviendrait à exprimer des 0 et des 1 en même temps, au lieu de un par un.

Côté investissements, cela nécessitait que les deux mastodontes que sont la firme de Mountain View et le géant de l’espace s’allient car Le D-Wate Two a un coût : 15 millions de dollars USD !

L’utilité d’une super IA

Améliorer notre quotidien bien sûr. Avec des assistants virtuels toujours plus performants, nous allons pouvoir aller bien plus loin que le simple lancement d’applications par la voix, ou la lecture de nos emails… Larry Page, co-fondateur de Google, l’a dit pendant la conférence Google I/O 2013, il veut voir progresser les fonctions de reconnaissance vocale et d’assistance.

humanoides_fr_google_nasa_d_wave_two

Une intelligence artificielle qui traitera plus d’informations en même temps permettra d’améliorer les outils de Google, mais pas seulement. Divers domaines auront besoin de faire appel à ce type de processeurs comme par exemple la recherche, la météorologie ou l’aérospatiale.


Laisser un commentaire