Hadrian le robot constructeur

Hadrian's laser vision

Les robots sont de plus en plus présents dans le monde de la construction. Tandis que certains construisent des ponts, d’autres érigent des murs.

Surnommé Hadrian, en référence au mur d’Hadrien en Angleterre, ce robot australien est capable de poser 1000 briques par heure. Ceci représente 150 maisons par an. Il suffit de lui fournir un modèle CAO, pour conception assistée par ordinateur, en 3D de la maison et le robot calcule la position des briques. Il les coupe ensuite et les pose. Son bras de 28 mètres lui permet de poser les briques et le ciment sans avoir à se déplacer. En étant capable de construire la structure d’une maison en deux jours, ce robot pourrait être une réponse à l’absence de main d’oeuvre du secteur.

 

Hadrian le robot constructeur

 

Selon son créateur, Mark Pivac, « les hommes ont posé des briques depuis 6000 ans et, depuis la révolution industrielle, ont essayé d’automatiser le processus. » De plus, d’après lui, l’âge moyen des employés de ce secteur ne cesse d’augmenter. Hadrian pourrait être la solution à ce problème. Mark Pivac réfléchit maintenant à un moyen de commercialiser son robot, d’abord en Australie occidentale puis éventuellement dans le monde entier.

Le développement d’Hadrian est en cours depuis plus de 10 ans et a couté près de 6,3 millions d’euros. L’entreprise qui l’a développé, Fastbrick Robotics a déclaré avoir reçu des subventions du gouvernement fédéral australien ainsi que de géants de l’industrie comme Brickworks Ltd., un conglomérat d’entreprises australiennes spécialisées dans les briques et le béton.

 

Hadrian en action

 

Crédits photo : Fastbrick Robotics


Laisser un commentaire