Hanson Robotics dévoile Sophia, le robot le plus semblable à l’Homme jamais conçu

Dans une interview pour la chaîne CNBC, David Hanson, le directeur d’Hanson Robotics a dévoilé Sophia, son dernier modèle d’humanoïde ultra-réaliste. Bienvenue dans la vallée de l’étrange, la vraie.

Elle a fait des vagues à la dernière édition du SXSW. Voici Sophia, le dernier robot créé par Hanson Robotics et les laboratoires du docteur Ishiguro et inspiré par Audrey Hepburn et la femme de David Hanson. Le slogan d’Hanson Robotics ? « Donner vie à nos robots ». Et pour cause l’entreprise est spécialisée dans les androïdes. Julio, Alice, ou le sosie de Philipp K.Dick, la famille est déjà grande.

La dernière-née, Sophia, sait converser, se déplacer et surtout imiter les expressions les plus banales du visage humain. Banales pour l’être humain, mais ô combien difficiles à reproduire sur tout autre corps. Colère, tristesse, joie, Sophia peut toutes les faire transparaître, de manière un peu abrupte, certes, mais le résultat est bluffant de ressemblance. Activée le 19 avril 2015, Sophia est capable de reproduire 62 expressions faciales et sa peau est faite d’un silicone breveté. Elle ne manque pas de répartie et demande plutôt qu’à servir de spectacle, de pouvoir participer aux conversations. Elle n’hésite pas non plus à répondre à son créateur qu’elle est prête « à détruire toute l’humanité« … Si l’objectif était de rassurer, c’est raté.

l'humanoide Sophia de hanson robotics

l'humanoide sophia de hanson robotics

Leur but, c’est de faire d’elle un être « aussi conscient, créatif et capable que tout autre humain », bien que ces robots soient créés pour servir dans « la santé, la thérapie, l’éducation et le service-client » rappelle David Hanson. Selon lui, dans un avenir relativement proche, les robots seront méconnaissables des « autres » humains. En attendant, Hanson prévoit de réveler les prix et la date de mise en vente de ses robots courant 2016.

 

Autre coup de maître réalisé par les deux équipes : la profondeur du regard de leur humanoïde. Les yeux de Sophia sont équipés de caméras et d’un logiciel permettant de reconnaître les visages et de croiser les regards. Le défi est de taille car la principale difficulté que rencontre les roboticiens est bien souvent de parvenir à insuffler de la vie dans ces robots dénués de conscience et d’humanité. Cela passe avant tout par le regard. Aldebaran avait contourné l’obstacle en créant des yeux cartoonesque et rigolos comme ceux de Pepper, mais Sophia ne doit se contenter que de banals yeux à l’image de ceux de ses créateurs. Le fait de pouvoir croiser les regards lui accorde donc un semblant d’humanité.

Crédits photos/vidéo : CNBC


Laisser un commentaire

  1. JJS

    Houlàlà !!!je viens de voir le film Ex Machina ....vais dormir dans mon coffre moi !!!

  2. Censored

    Elle a un air de ressemblance avec Ava du film Ex Machina je trouve. Pas tant pour me rassurer....