HER, un film sur l’intelligence artificielle qui va faire un carton

Original, romantique, profond. Her, le dernier Spike Jonze, sortira en France sur grand écran en mars 2014. Her est le premier film qui parle d’une vraie relation amoureuse entre un humain et une intelligence artificielle.

Dans Her (Elle), Spike Jonze raconte l’histoire d’un homme un peu paumé, qui donne un sens à sa vie lorsqu’il tombe amoureux d’une intelligence artificielle. Spike Jonze explore ainsi les thèmes de la solitude, de l’amour, de la technologie dans un film qui s’annonce comme une des plus grandes réussites du cinéma d’anticipation.

humanoides.fr_her_spike_jonze_intelligence-artificielle

Spike Jonze n’est pas de ceux qui ont peur du futur et de la technologie. Au contraire, le réalisateur de Dans la peau de John Malkovitch, les voit plutôt d’un oeil optimiste et bienveillant. Dans Her, il n’est pas question de robots mecha qui font la guerre mais plutôt d’une voix féminine pour laquelle un homme va tomber amoureux.

Dans un futur pas si lointain, à Los Angeles, un homme un peu nerd sur les bords, Theodore Twombly, interprété par Joaquin Phoenix, installe sur son PC et smartphone un nouveau logiciel contrôlé par la voix, Element Software, dont il va tomber amoureux peu à peu. Ce système d’exploitation d’un nouveau genre, qui se fait appeler Samantha, a la faculté de parler (Scarlett Johansson prête sa voix), de rire et d’interagir intelligemment avec Theodore.

Samantha va commencer par organiser son carnet d’adresses ainsi que ses emails. C’est ainsi que l’intelligence artificielle avancée va s’immiscer dans la vie de ce geek un peu paumé après une récente rupture amoureuse. Au fur et à mesure que Samantha apprend à connaître Theodore, et vice versa, les deux ne se lâchent plus, partent en voyage ensemble, se draguent… Leur relation va basculer de l’amitié à l’amour.

humanoides.fr_her_spike_jonze_intelligence-artificielle5

Le film de Spike Jonze semble profondément intelligent, esthétiquement beau, et terriblement révélateur d’une société individualiste en recherche de consistance. Her propose également un regard sur un futur proche où les intelligences artificielles seront proches de nous et capables d’accomplir beaucoup pour nous.

Pour ceux que la technologie passionnent moins, le film aborde les thèmes de la solitude, de l’amour et de la difficulté à sociabiliser entre êtres humains. Il pose notamment des questions sur nos sentiments : qu’est ce qu’aimer ? peut-on éprouver des sentiments envers des créatures virtuelles (hologrammes, voix artificielles ou autres) ? Est-ce tomber amoureux de soi-même que vouloir tomber amoureux d’une IA ? Les machines pourront-elles se supplanter à des humains dans certains cas ?

humanoides.fr_her_spike_jonze_intelligence-artificielle_2

Un film brillant, où l’intelligence artificielle n’est pas perçue comme une menace mais plutôt comme quelque chose de beau, qui peut nous faire du bien et nous remplir plus qu’une présence humaine. Soyez patients avant sa sortie en mars 2014.


Laisser un commentaire

  1. Agent virtuel

    Bonjour,

    J'espère en effet que ce film sera un véritable carton ! Il aborde des thèmes passionnants que nous apprécions particulièrement lorsque l'on travaille ou s'intéresse à ces problématiques.

    Pour vous donner une idée, nous avons abordé ce sujet à travers différents articles :
    L'intelligence artificielle au cinéma ! www .agent-virtuel.fr/le-festival-du-cinema-des-agents-virtuels
    Peut-on tomber amoureux d'une intelligence artificielle : www .agent-virtuel.fr/le-sex-appeal-des-agents-virtuels-daskom

    Des thèmes en corrélation avec cet article ;)

    Merci humanoïdes pour vos articles toujours passionnants !!

    Bien à vous,