Inari-zushi, la machine à faire des sushis

La société Suzumo spécialisée dans les appareils professionnels autour du riz (cuiseurs de riz, robots à sushi, etc.), a développé une nouvelle version de son robot Inari-zushi, qui fabrique des inarisushi à la chaîne. Les inarisushis font partie de la grande famille des sushis et se composent d’une boule de riz nature enrobée d’une feuille de tofu frite. L’origine du nom provient de l’affection que porte la divinité Inari pour le tofu frit dans la religion Shintô.

La nouvelle machine a vu sa productivité ainsi que la qualité du produit final améliorées. L’utilisateur doit simplement placer le riz dans le petit réservoir à riz et placer la feuille de riz sur le plateau. Ensuite, le robot s’occupe du reste. L’Inari-zushi peut préparer jusqu’à 2500 sushi par heure.

La société Suzumo a déposé un brevet pour son système d’injection d’air qui permet d’ouvrir délicatement la peau fragile faite de tofu frit et de la remplir. En effet, l’air maintient la peau gonflée, pendant que le riz est inséré par les coins de cette dernière.

Il existe plusieurs types et tailles de tofu frit. L’utilisateur choisit les caractéristiques de son inarisushi via un écran tactile. En fonction des choix effectués, la proportion du riz varie et les accessoires à placer sur la machine également. Le nouveau modèle du robot Inari-zushi permet de remplacer et d’adapter les accessoires aisément. Auparavant, ces manipulations demandaient parfois de changer de type de machine.

L’Inari-zushi a six vitesses, et peut préparer entre 1200 pièces à 2500 par heure. Le produit est commercialisé depuis le mois d’avril et son prix est d’environ ¥ 4,000,000 soit 40 000 €.


Laisser un commentaire

  1. isuck

    Ca donne faim en tous cas :)