Et l’intelligence artificielle brassa la meilleure bière

Ce n’est pas une mauvaise plaisanterie. La start-up IntelligentX brasse sa propre bière grâce aux pouvoirs de l’intelligence artificielle.

Si vous croyiez que le brassage de la bière était un artisanat millénaire épargné de toute concurrence des machines, vous vous trompiez. Née d’un partenariat entre Intelligent Layer et 10X, la start-up IntelligentX a pour ambition de concevoir la meilleure bière, du moins celle qui convienne à tous les goûts et ce grâce au machine learning. Car la confection d’un bonne bière n’est qu’affaire de goût et d’intuition, c’est aussi et surtout une affaire de chimie ! C’est la raison pour laquelle vous ne trouverez que des employés en blouse blanche dans le laboratoire londonien de la start-up. Leur principal instrument ? Des ordinateurs.

l'équipe de IntelligentX

Pour confectionner cette fameuse bière, ces scientifiques et informaticiens ont mis au point un programme intelligent. Ce n’est pas une API qu’ils proposent, mais bien une ABI, pour Automatic Brewing Intelligence. A l’instar du film Impossible Things, dont le scénario a été écrit après traitement de millions de données récoltées sur les goûts des spectateurs, l’IA de IntelligentX s’est également nourrie des recettes de bières artisanales pour en tirer de nouveaux et savoureux mélanges. Le procédé n’est pas entièrement nouveau puisqu’IBM et sa plate-forme Watson ont déjà séduit un restaurant espagnol qui l’a engagé pour élaborer des recettes et menus originaux. Dans le cas présent, l’équipe de brasseurs du futur a mis au point des algorithmes complexes qui apprennent des retours des clients.

Pour le moment, la start-up ne propose que quatre bières sur la plate-forme en ligne UBrew : ambrée, blonde, brune et pale ale. L’idée étant que « plus l’on rassemble de données, meilleure sera votre bière« , explique-t-elle sur son site. Pour arriver à ce résultat, ils ont transformé une multitude d’ingrédients et de techniques en structure de données pour les soumettre à leur IA, explique Rob McInerney. A terme chaque recette sera postée en ligne aux yeux de tous, car il n’y aucune crainte à avoir quant à la protection de leur recette secrète, celle-ci ne fait qu’évoluer constamment à mesure que l’ABI élargit son savoir.

Cette initiative est le fruit d’un partenariat entre Intelligent Layer, une entreprise qui veut passer de « l’analyse à l’apprentissage« , et 10x, une agence de communication fondée par Hew Leith, ancien patron de l’agence M&C Saatchi, celle-là même qui avait commandé le projet de court-métrage Eclipse, écrit par une IA. Une bonne manière de promouvoir les activités de l’une et l’autre en inventant un concept d’IA original et qui parle au plus grand nombre.


Laisser un commentaire