InventAIRy : des drones pour faire l’inventaire des stocks

Faire l’inventaire des stocks, voilà une tâche bien fastidieuse qui pourrait bientôt être automatisée grâce au projet InventAIRy, visant à faire des drones de vrais assistants dans les entrepôts.

L’objectif du projet InventAIRy est d’utiliser des engins volants pour localiser et enregistrer de manière autonome les produits référencés dans les centres de stockage.

Réaliser un inventaire est essentiel pour toute entreprise soucieuse d’évaluer l’état de ses stocks. De plus, cette démarche est obligatoire aux yeux de la loi. Qu’elle soit mensuelle ou annuelle, et malgré les progrès réalisés grâce aux code-barres ou étiquettes RFID, elle reste très lourde en termes de logistique et de quantité de personnel affecté.

Marco Freund, spécialiste en logistique à l’Institut Fraunhofer des flux matériels et de la logistique à Dortmund, qui dirige le projet InventAIRy, a une vision très claire du système d’inventaire qu’il souhaite mettre en place. L’opérateur n’aurait plus besoin de se déplacer dans l’entrepôt, mais d’une simple instruction passée par ordinateur, ce serait un drone ou un groupe de drones chargé de scanner à sa place les codes barres des produits dans les rayons.

Inventairy-drones-entrepots-Fraunhofer

L’avantage d’un tel système est bien entendu son aspect autonome mais également sa capacité à voler. Avec des robots volants autonomes, tout se passe dans les airs, ce qui permet de se libérer de la contrainte liée aux éventuels obstacles dispersés au sol. Ces assistants de vol seront en mesure de localiser des objets dans les entrepôts couverts comme en extérieur, et d’atteindre des objets difficiles d’accès, en haut d’une étagère par exemple.

Pour évoluer correctement dans les entrepôts, le drone perçoit dynamiquement son environnement à deux niveaux : d’abord celui de la configuration de l’enceinte grâce à des capteurs de mouvement et des caméras, ou son GPS lorsqu’il est en extérieur. Puis, celui des différents items présents en stocks, grâce à des capteurs optiques ou radio. Le projet InventAIRy s’intéresse à tous les aspects du système : de la conception d’une plateforme robuste mais légère aux algorithmes pour la planification et la coordination des trajectoires.

Afin de s’adresser aussi bien aux petites PME qu’aux grands réseaux de distribution, les chercheurs allemands ont choisi de développer une navigation basée sur des algorithmes intelligents, plutôt que de nécessiter des installations supplémentaires au sein des entrepôts, comme les repères au sol mis en place chez Amazon, qui pourrait coûter cher à une entreprise.

De plus, les données entre les stocks et les drones sont transmises en temps réel sans fil. Cette solution permet aux robots volants de s’adapter dynamiquement aux éventuels changements qui pourraient survenir dans les allées de l’entrepôt, aussi bien au niveau des références le constituant que de sa configuration physique.

Les résultats préliminaires de l’équipe sont très prometteurs. Dès le mois de mai prochain, elle espère pouvoir tester le projet avec des appareils partiellement automatisés, qui pourront exécuter des vols stationnaires et sauront éviter les collisions avec les étagères.


Laisser un commentaire

  1. sofiene

    est ce que cet technique peut être utile pour un inventaire des pâtes alimentaire ( en fardeau )
    avec un rayonnage bien sûr ?