IRB 8700 : Le dernier modèle (très) gros calibre d’ABB Robotics

le colosse d'ABB robotics, l'IRB 8700

A l’occasion du Salon Industrie Paris qui s’est tenu du 4 au 8 avril et dont nous vous avions compilé les plus belles technologies, le constructeur helvético-suédois ABB en a profité pour lancer, en France, son nouveau modèle de bras robotique gros calibre. Voici l’IRB-8700.

ABB a d’ores et déjà installé plus de 250 000 robots à travers le monde. Leurs missions ? Améliorer la productivité, la qualité des produits, et la sécurité des employés de ses clients. Et pour continuer sur cette voie il lui faut soulever des défis de taille. Et pour cause, le dernier né d’ABB s’engage sur des sentiers difficiles, car la concurrence est déjà rude. En face, il y a le colosse de FANUC, le M-2000iA. Avec un rayon d’action de presque quatre mètres et une capacité de charge maximale de 2,3 tonnes, c’est la Rolls-Royce du robot industriel.

FANUC robot industriel m-2000iA

Mais le 8700 d’ABB, ne s’avoue pas vaincu et ne manque pas d’arguments. C’est le plus grand robot industriel jamais créé par la marque. C’est déjà en soi une prouesse. Certes l’IRB d’ABB, possède un rayon d’action plus réduit que le colosse de FANUC et peut déplacer une charge jusqu’à 1 tonne, mais il est aussi plus rapide que ses équivalents. Car il ne joue pas tout à fait dans la même catégorie. Et son retard en termes de puissance n’est pas sans contreparties.

Il est plus maniable et donc plus polyvalent. Et surtout, ABB soutient que son modèle, un peu plus réduit que le M-2000 de FANUC, est 25% plus rapide que ses concurrents. Et dans un secteur économique où rapidité rime avec productivité, il s’agit d’un argument commercial imparable.

A l’effet hors-normes, ABB préfère sans doute la modeste efficacité, et qui loin d’épater la galerie se contente de remplir son job. Et c’est bien ce qu’on attend d’un robot industriel. « Lors de la conception de l’IRB 8700, nous avons mis l’accent sur l’obtention du meilleur compromis entre l’allonge, la charge utile et les performances » indique Ola Svanström, le chef de produit forte charge d’ABB. Et d’ajouter « Avec un encombrement réduit, un contrepoids optimisé, une structure à parallélogramme, des axes très rigides, une vitesse élevée et un nombre plus réduit de moteurs d’entrainement, l’IRB 8700 est un robot très optimisé mécaniquement« . Autre argument solide, la nouvelle bête d’ABB n’utilise pas de vérins à gaz et se contente de matériaux sûrs.

Enfin, l’IRB 8700 existe en deux modèles. Le premier, plus réduit, a une portée de 3,5 mètres et peut supporter une charge de 800 kg (1000 avec le poignet vertical). Et le second a une portée de 4,2 mètres (plus que le M-2000iA de Fanuc, mais équivalente au ) et une charge utile de 550 kg (620 kg avec le poignet vertical).

l'IRB 8700 gros porteur d'ABB robotics



Laisser un commentaire