iRobot fait passer un sale quart d’heure à ses robots

La marque américaine a fait passer un sévère stress test à son prototype de bras robotisé développé pour le compte de la DARPA.

Dans le cadre du programme ARM (Autonomous Robotic Manipulation), iRobot a créé une main robotisée pour équiper le futur robot ARM de la DARPA. Ce programme a pour objectif le développement des softwares et hardwares permettant à un robot d’être entièrement autonome dans l’exécution de tâches complexes telles que la manipulation et l’utilisation d’objets.

Blog_Humanoides_Fr_robot_darpa_arm

Les doigts de la main mécanique d’iRobot sont moulés à partir d’un polymère souple, du même type que le caoutchouc, qui les rend extrêmement flexibles et incassables. Les chercheurs peuvent lui donner la forme qu’ils souhaitent et intègrent différents capteurs tactiles dans chaque doigt. Pour actionner la main, des moteurs tirent de simples fils de pêche introduits dans chaque doigt.

La main d’iRobot est non seulement capable de saisir de petits objets comme des clés ou une carte bancaire, mais peut supporter des objets pesant jusqu’à 22,7 kg.

Pour prouver la résistance de sa main, iRobot a filmé une personne en train de jouer au baseball avec un prototype à trois doigts.

Blog_Humanoides_Fr_robot_darpa_arm_2


Laisser un commentaire