Kuka se lance dans la robotique de santé en rachetant Swisslog

Avec le rachat de l’entreprise Swisslog spécialiste des équipements logistiques, le groupe allemand Kuka affirme sa volonté de produire des robots pour les hôpitaux.

Kuka est un des leaders dans le domaine de l’automation. Il a forgé sa réputation grâce à ses bras robot d’une efficacité et d’une robustesse redoutables, utilisés pour différentes applications dans l’industrie. Kuka souhaite s’ouvrir à d’autres marchés et notamment celui de la robotique pour hôpitaux. Till Reuter, PDG du groupe Kuka, a déclaré dans le journal allemand Welt am Sonntag que ces robots seront destinés à soulager le personnel hospitalier :

Nous imaginons des robots pour les services, lesquels assistent le personnel au niveau des tâches ménagères ou pour distribuer repas et médicaments dans les hôpitaux. Ces machines peuvent accomplir des travaux routiniers, laissant plus de temps au personnel soignant pour s’occuper des patients.

En arrivant sur le marché de la robotique de services, Kuka a sans doute trouver une solution pour diversifier ses activités et lui permettre de s’affranchir un peu de son principal client, l’industrie automobile, qui souffre en ce moment.

Kuka ne compte pas en rester là. Son PDG laisse entendre dans cette même interview que le groupe allemand va procéder à d’autres rachats afin de doubler son chiffre d’affaires d’ici 2020, pour avoisiner les 8 milliards d’euros.

Après le partenariat passé entre Google et l’entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson, la guerre dans l’industrie de la robotique de santé ne fait que commencer.


Laisser un commentaire