La Coupe du Monde du Brésil surveillée par des drones

Le systémier israélien Elbit Systems vient de finaliser un contrat avec le Brésil pour la vente de plusieurs drones de surveillance Hermes 900. Le pays organisateur de la Coupe du Monde 2014 de football renforce ainsi son dispositif de sécurité composé déjà par des robots démineurs Packbot. Les drones israéliens seront livrés à l’Armée de l’Air brésilienne dans deux mois.

La Força Aérea Brasileira possède déjà des drones Hermes 450 depuis 2011 – quatre au total. La version Hermes 900 est une version très améliorée de ce drone de surveillance, qui sera employé par la FAB pour des missions de surveillance et de reconnaissance au dessus des villes et des stades d’accueil.

Le drone Hermes 900 est un UAV de type MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance), capable d’effectuer des missions à 9 000 mètres d’altitude pendant une trentaine d’heures de vol. Avec une envergure de 15 mètres de large, il pèse 970 kilos et peut transporter une charge utile de 300 kg.

Déjà en service dans l’armée de l’air israélienne et plusieurs autres pays, le système peut être utilisé em mode autonome avec décollage et atterrissage automatique. Avec une station au sol, les deux version du Hermes peuvent être conjointement téléopérées.

Le montant du contrat n’a pas été dévoilé, ni même le nombre de drones acheté par le Brésil. Néanmoins, l’industriel israélien avait précisé pendant le salon Singapore Airshow que huits contrats ont été signés pour ce modèle. On connait cinq pays utilisateurs officiels du Hermes 900 : Israël, le Chili, la Colombie, le Mexique et le Brésil dorénavant.

La Coupe du Monde au Brésils sera surveillée par des drones


Laisser un commentaire